Nouvelle-Calédonie: Ouverture des bureaux de vote pour le 3e référendum sur l'indépendance

Publié le à Nouméa (AFP)

Les 307 bureaux de vote de Nouvelle-Calédonie, territoire français du Pacifique, ont ouvert dimanche à 07H00 (21H00 samedi à Paris) pour un troisième référendum pour ou contre l'indépendance, que les indépendantistes ont décidé de bouder.

A la mairie de Nouméa, place des cocotiers, une cinquantaine de personnes faisaient la queue dès 7H00. Deux policiers étaient également présents à côté des bureaux de vote.

Les autorités ont déployé un important dispositif de sécurité, qui se veut "rassurant" et "dissuasif", de 2.000 gendarmes, policiers et militaires.

Les électeurs ont jusqu'à 19H00 (09H00 à Paris) pour venir dire s'ils souhaitent que la Nouvelle-Calédonie "accède à la pleine souveraineté et devienne indépendante".

Dimanche matin, 184.332 personnes étaient inscrites sur la liste électorale spéciale pour la consultation (LESC), mais les indépendantistes ont annoncé qu'ils ne se rendraient pas aux urne, invoquant l'impossibilité d'organiser "une campagne équitable" alors que l'archipel est touché depuis septembre par une épidémie de Covid-19.

Dans cet archipel à 18.000 kilomètres de Paris, français depuis 1853 et qui représente l'un des derniers bastions de souveraineté européenne dans la zone après le Brexit, un premier scrutin avait vu le 4 novembre 2018 les pro-français l'emporter par 56,7% des voix, mais le Non à l’indépendance ne représentait plus que 53,3% lors du deuxième référendum le 4 octobre 2020.

Ces référendum s'inscrivent dans un processus de décolonisation entamé en 1988 après plusieurs années de violences entre les Kanak, peuple premier, et les Caldoches, d'origine européenne. Ces affrontements avaient culminé avec la prise d'otages et l'assaut de la grotte d'Ouvéa en mai 1988 (25 morts).

Une préalerte cyclonique a été déclenchée dimanche à 5 heures du matin sur l'archipel par la sécurité civile. Cette dépression tropicale faible se situe actuellement au sud de l'archipel des îles Salomon et devrait progressivement s'approcher de la Nouvelle-Calédonie jusqu'à mardi, en se renforçant. Le ciel était toutefois limpide dimanche matin à Nouméa.

© 2022 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info