Plus de trois mois d'insurrection prorusse dans l'est de l'Ukraine

Publié le à Kiev (AFP)

Rappel des dates-clés de l'insurrection séparatiste prorusse dans l'est de l'Ukraine depuis début avril.

--AVRIL 2014--

- 6: Deux semaines après le rattachement de la Crimée à la Russie, des manifestants prorusses s'emparent de bâtiments officiels à Kharkiv, Donetsk et Lougansk, principales villes de l'Est, frontalier de la Russie.

- 7: A Donetsk, des insurgés prorusses proclament une "République souveraine". L'Ukraine accuse Moscou de vouloir l'envahir pour la "démembrer".

- 13: Kiev déclenche une "opération antiterroriste" destinée à reprendre le contrôle des zones rebelles prorusses de Donetsk et Lougansk.

--MAI--

- 2: Pires violences depuis le changement de pouvoir à Kiev: 42 morts à Odessa (sud) et 10 à Slaviansk.

- 11: Oui massif des régions de Donetsk et de Lougansk au référendum d'indépendance jugé "illégal" par Kiev et par les Occidentaux.

- 22-23: Combats dans les régions de Donetsk et de Lougansk: au moins 26 morts, en majorité des soldats ukrainiens.

- 25: Election présidentielle en Ukraine remportée par le pro-occidental Petro Porochenko (54,7%). La majorité des bureaux de vote sont restés fermés dans l'Est.

- 26: L'armée lance une offensive avec le soutien d'avions et d'hélicoptères, pour reprendre le contrôle de l'aéroport de Donetsk: une quarantaine de morts principalement des rebelles. Le 27, Kiev affirme que l'armée a repris le contrôle de l'aéroport.

- 29: Les rebelles abattent un hélicoptère de l'armée près de leur fief de Slaviansk, provoquant la mort de 14 soldats.

--JUIN--

- 14: Un avion de transport militaire ukrainien est abattu par des séparatistes (49 morts).

- 20: Porochenko décrète un cessez-le-feu unilatéral d'une semaine dans le cadre d'un plan de paix.

- 24: Des rebelles prorusses tuent neuf soldats dans la destruction en vol d'un hélicoptère près de Slaviansk.

- 27: L'Ukraine scelle à Bruxelles un accord d'association avec l'Union européenne, suscitant une virulente réaction de la Russie. La décision de Kiev de renoncer à signer cet accord en novembre avait été à l'origine du renversement du pouvoir prorusse à Kiev et de l'insurrection dans l'Est.

--JUILLET--

- 1er: Kiev annonce le non renouvellement du cessez-le-feu et la reprise de "l'opération antiterroriste". L'armée reprend le contrôle d'un poste-frontière dans la région de Lougansk.

- 5-6: Les combattants rebelles abandonnent sans combat leur bastion de Slaviansk, chassés par l'avance des troupes de Kiev.

- 11: 19 soldats ukrainiens sont tués par des roquettes tirées par les rebelles dans la région de Lougansk.

- 13: Le tir d'un obus attribué par Moscou aux forces ukrainiennes fait un mort dans une ville russe frontalière. Moscou menace Kiev, qui dément être à l'origine du tir, de "conséquences irréversibles".

- 16: Nouvelles sanctions occidentales et notamment américaines, visant de grandes sociétés russes.

- 16: Selon Kiev, l'aviation russe a abattu un avion de combat Su-25 "en mission au-dessus du territoire ukrainien". L'Ukraine avait déjà accusé la Russie d'avoir abattu un avion de transport militaire An-26, tombé le 14 non loin de la frontière russe. La Russie dément avoir abattu un avion de combat ukrainien (ambassadeur à l'ONU).

- 17: Un avion de ligne malaisien parti d'Amsterdam pour Kuala Lumpur, probablement abattu par un missile, s'écrase dans l'Est, dans une zone contrôlée par les séparatistes prorusses, faisant près de 300 morts.

Le président Barack Obama déplore une "terrible tragédie".

© 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.