Présidentielle: Le Pen veut stopper l'immigration et augmenter le pouvoir d'achat

Publié le à Paris (AFP)

La candidate du Rassemblement national, Marine Le Pen, veut stopper l'immigration, combattre l'islamisme et relever le pouvoir d'achat, dans le but de "rendre leur argent" et "leur pays" aux Français, grâce à un emprunt national et 68,3 milliards d'euros de recettes.

"Arrêter l’immigration incontrôlée"

- Organiser un référendum sur un projet de loi révisant la Constitution pour y inscrire la "maîtrise" de l'immigration, la "priorité nationale" et la primauté du droit national sur le droit international et européen

- Rétablir le délit de séjour irrégulier, qui obligera les fonctionnaires, en vertu de l'article 40 du code de procédure pénale, à "dénoncer" la présence de clandestins

- Réserver les aides sociales aux Français, conditionner les prestations de solidarité à 5 ans de travail

- Priorité nationale pour l'accès au logement social et à l'emploi

- Fin du regroupement familial

- Supprimer l'autorisation de séjour pour tout étranger n'ayant pas travaillé depuis un an

- Expulser clandestins, délinquants et criminels étrangers, fichés S étrangers

- Supprimer le droit du sol, naturaliser sur des critères de mérite et d'assimilation

- Effectuer les demandes de droit d’asile dans les consulats ou ambassades à l'étranger

"Eradiquer les idéologies islamistes"

- Interdire la "pratique, la manifestation ainsi que la diffusion publique", au cinéma, dans la presse comme à l'école, des "idéologies islamistes"

- Interdire le port du voile dans l'espace public, mais pas de la kippa

"La sécurité partout"

- Rétablir les peines planchers

- Présomption de légitime défense pour les forces de l'ordre

- Doubler le nombre de magistrats

- Inscrire au fichier des délinquants sexuels les harceleurs de rue

- Création de 25.000 nouvelles places de prison en 2027

- Supprimer toute possibilité de réduction ou aménagement de peine

Augmenter le pouvoir d'achat

- Baisser la TVA de 20% à 5,5% sur les carburants, le fioul, le gaz et l'électricité

- Exonérer de cotisations patronales les entreprises qui augmentent les salaires (jusqu'à trois Smic) de 10%

- Renationaliser les sociétés d'autoroutes

- Privatiser l’audiovisuel public

- Créer un chèque-formation mensuel de 200 à 300 euros pour les apprentis, alternants et leurs employeurs

- Exonérer d’impôt sur le revenu les jeunes jusqu’à 30 ans

- Exonérer d’impôt sur les sociétés les entrepreneurs de moins de 30 ans pendant les 5 premières années

- Instituer une part fiscale complète dès le deuxième enfant

- Doubler le soutien aux mères isolées

- Créer un prêt à 0% pour les jeunes familles

- Défiscaliser les donations jusqu’à 100.000 euros par enfant tous les dix ans

Institutions

- Référendum d’initiative citoyenne

- Mode de scrutin proportionnel pour les législatives

Retraites

- Retraite à 60 ans avec 40 annuités réservée aux Français entrés dans la vie active avant l'âge de 20 ans

- Retraite entre 60,75 ans et 62 ans pour les Français entrés dans la vie active entre 20 ans et 24,5 ans, système inchangé au-delà de 25 ans

- Réindexer les retraites sur l’inflation

- Revaloriser le minimum vieillesse à 1.000 euros

- Restaurer la demi-part fiscale en faveur des veuves et veufs

"Indépendance énergétique"

- Supprimer les subventions aux énergies "intermittentes"

- Arrêter les projets éoliens et démanteler progressivement les parcs existants

- Relancer la filière nucléaire, hydroélectrique et investir dans l'hydrogène

"Souveraineté alimentaire"

- Retirer l'agriculture des traités de libre-échange

- Faire intervenir l'Etat dans la fixation des prix

- Interdire les importations ne respectant pas les normes françaises

- Contraindre les cantines à utiliser 80% de produits français

PME d'abord

- Baisser les impôts de production des PME-TPE

- Supprimer les impôts sur les transmissions d'entreprises

- Créer un impôt sur la fortune financière, pour taxer la spéculation

Emprunt national

- Lancer "un grand emprunt national rémunéré à 2%" pour financer des investissements

Défense

- Porter le budget à 55 milliards d'euros d'ici 2027

Santé

- Plan de 20 milliards d'euros sur 5 ans, dont 2 milliards pour revaloriser les salaires des soignants

- Supprimer les Agences régionales de santé (ARS)

Education

- Supprimer l’enseignement des langues et cultures d'origine

- Sanctionner l’absence d’assiduité par la suspension des allocations familiales et des bourses scolaires

- Augmenter la grille indiciaire des enseignants de 3% par an

© 2022 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

A lire également

Notre Sélection d'annonces avec LOGIC-IMMO.BE

Fil info