Prix du Jockey Club: le pur-sang Sottsass, nouveau prince de Chantilly

Publié le à Chantilly (France) (AFP)

Le pur-sang français Sottsass monté par l'Italien Cristian Demuro a remporté avec autorité dimanche le Prix du Jockey-Club, qui sacre le meilleur poulain de 3 ans sur le gazon, devenant le nouveau prince de Chantilly (Oise).

Attentiste, l'alezan Sottsass, a porté une belle accélération à la sortie du dernier tournant. Puis, il a attaqué le favori Persian King sous la selle de Pierre-Charles Boudot à 400 mètres du but avant de s'envoler vers un facile succès.

"C'est un super cheval, je l'ai détendu derrière les stalles de départ. J'ai eu un bon parcours, je me suis retrouvé comme j'ai pu derrière Persian King et il a vraiment changé de vitesse", a déclaré les larmes aux yeux Cristian Demuro, qui signe un deuxième succès dans la course et offre une 4e victoire à l'entraîneur Jean-Claude Rouget, auteur d'un nouveau coup d'éclat.

La deuxième place est revenue au cheval de l'écurie Godolphin, Persian King. Ce cheval massif, à la pointe du combat depuis le départ, n'a rien pu contre la supériorité du lauréat.

"Je suis déçu d'être battu tout simplement, bon pas trop d'excuses. Le gagnant est venu facilement à côté de nous", a dit Pierre-Charles Boudot.

Motamarris, le sculptural cheval à la robe ébène de l'entraîneur Freddy Head, confié à Aurélien Lemaître a du se contenter lui de la troisième place, après avoir animé les débats et s'être mêlé au rush final à 400 mètres du poteau d'arrivée.

"Motamarris court très bien, il n'y a rien à dire. La course a été rapide. Le cheval n'a pas pu se mettre le long de la corde, ce sont des petites choses qui comptent à la fin", a estimé Freddy Head. "C'est un cheval encore immature. On aura un bon cheval l'année prochaine", a-t-il dit.

Sottsass succède au français Study Of Man au palmarès de l'épreuve. Il a rapporté à son propriétaire, l'écurie White Birch Farm les 857.100 euros promis au vainqueur sur les 1,5 million d'euros d'allocation totale. Ce qui en fait la course française la plus richement dotée après le Prix de l'Arc de Triomphe (5 millions d'euros).

Disputé en face du château des princes de Condé, le Prix du Jockey-Club couru sur 2.100 mètres a opposé 15 pur-sang français, anglais et irlandais sur un bon terrain et sous une chaleur de plomb.

Un succès dans cette compétition au prestige international, créée en 1836, ouvre aux gagnants les portes du Prix de l'Arc de Triomphe, et des haras pour une carrière de reproducteurs recherchés pour améliorer la race du pur-sang.

© 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.