Pyongyang accuse Washington et Séoul de ne pas vouloir aller vers la paix

Publié le à Séoul (AFP)

La Corée du Nord a déclaré mardi que les manœuvres militaires conjointes menées par les Etats-Unis et la Corée du Sud étaient une "violation flagrante" des efforts de paix dans la péninsule coréenne et reflétaient un manque de "volonté politique" des deux pays d'améliorer les relations.

Cette déclaration d'un porte-parole du ministère nord-coréen des Affaires étrangères a été diffusée par l'agence de presse officielle KCNA.

Elle est intervenue alors que Pyongyang venait de tirer deux nouveaux "projectiles non identifiés", selon l'état-major interarmes sud-coréen.

"Malgré nos avertissements répétés, les autorités des Etats-Unis et de la Corée du Sud ont finalement commencé les manoeuvres militaires conjointes ciblant la RPDC", a déclaré KCNA, utilisant l'acronyme du nom officiel du pays, la République populaire démocratique de Corée.

- "Violation flagrante" -

Le lancement de ces manoeuvres "est un déni non dissimulé et une violation flagrante" de plusieurs accords conclus entre Pyongyang et Washington, a affirmé l'agence.

KCNA cite "le communiqué commun Etats-Unis/RPDC du 12 juin, la Déclaration de Panmunjom et la Déclaration commune de Pyongyang en septembre, qui sont tous des accords pour établir de nouvelles relations Etats-Unis/RPDC et pour bâtir un régime de paix durable et stable dans la péninsule coréenne".

Après une année de tensions croissantes et de menaces mutuelles, le président américain Donald Trump et le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un ont tenu en juin 2018 à Singapour un sommet historique à l'issue duquel M. Kim a signé un engagement, rédigé en termes vagues, dans lequel il consentait à oeuvrer à "la dénucléarisation de la péninsule coréenne".

Un deuxième sommet, en février dernier à Hanoï, a tourné court en raison d'un désaccord sur la question d'une levée des sanctions économiques auxquelles la Corée du Nord est soumise et des concessions que Pyongyang pourrait faire en contrepartie.

Lors d'une rencontre impromptue en juin à Panmunjom, dans la Zone démilitarisée (DMZ) qui sépare les deux Corées, MM. Trump et Kim ont décidé la reprise des négociations sur le nucléaire. Mais ces discussions n'ont pas encore recommencé.

Pyongyang a averti la semaine dernière que les nouveaux pourparlers prévus sur le nucléaire pourraient ne pas avoir lieu si Séoul et Washington maintenaient leurs manoeuvres militaires conjointes.

Or ces manoeuvres ont débuté lundi.

Les tirs de "projectiles" nord-coréens non identifiés rapportés mardi par l'agence sud-coréenne interviennent après trois autres essais d'armes effectués au cours des huit derniers jours.

- "Equipements offensifs" -

Outre le lancement des manoeuvres conjointes, le porte-parole nord-coréen cité mardi par KCNA a accusé les Etats-Unis de "déployer une grande quantité des équipements militaires offensifs les plus récents" en Corée du Sud.

"Tous ces faits montrent que les autorités des Etats-Unis et de la Corée du Sud n'ont pas du tout la volonté politique d'appliquer les communiqués communs par lesquels ils se sont engagés à améliorer les relations RPDC/Etats-Unis et les relations intercoréennes, et qu'ils persistent dans leur position consistant à nous considérer comme un ennemi", a estimé le porte-parole du ministère des Affaires étrangères.

Pyongyang, pour sa part, continue à vouloir "résoudre les problèmes à travers le dialogue", mais cela devient plus difficile, a-t-il dit.

"La situation qui prévaut refroidit considérablement notre désir d'appliquer les accords RPDC/Etats-Unis et les accords intercoréens, ce qui affecte également les perspectives d'un futur dialogue", a averti le porte-parole nord-coréen.

Pyongyang pourrait avoir à chercher "un nouveau chemin", a-t-il prévenu, mais si les Etats-Unis et la Corée du Sud continuent à ne pas tenir compte des avertissements nord-coréens, "nous leur ferons payer un prix élevé".

© 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

Betfirst - Livepartners

A lire également

Ailleurs sur le web

Votre horoscope du jour par Serge Ducas

Bélier

Vous avez la chance de faire une rencontre ou de nouer un lien amical pouvant évoluer avec le temps en une relation amoureuse.

Taureau

Essayez de garder votre sang-froid si vous rencontrez une ambiance tendue à la maison. L’apaisement arrivera dès demain.

Gémeaux

Professionnellement, vous tenez davantage compte des autres, en travaillant plus en équipe.

Cancer

Vous récupérez une bonne énergie bien utile au vu des responsabilités qui vous attendent.

Lion

Le ciel tourne à l’orage dans votre couple. Vous n’êtes pas d’accord sur un sujet sensible.

Vierge

Vous êtes impatient de relever les défis qui vous attendent. Vous avez besoin de vous distinguer.

Balance

C’est une journée importante pour votre couple. Votre amour en ressort grandi, plus fort que jamais.

Scorpion

Vous partagez les émotions de votre partenaire. Vous vous remémorez ensemble un moment important de votre histoire.

Sagittaire

Vous vous sentez seul à un moment où un soutien tomberait à pic.

Capricorne

Vous avez aujourd’hui la possibilité de changer, de remettre en question ce que vous estimez devoir modifier au sein de votre famille.

Verseau

L’ambiance est excitante grâce à une rencontre ou une proposition. Vous êtes impatient de voir une promesse se concrétiser.

Poissons

Ne vous mêlez pas des problèmes des autres. Balayez plutôt devant votre porte.