Russie: le drapeau arc-en-ciel hissé par des ambassades occidentales

Publié le à Moscou (AFP)

Les ambassades britannique, américaine et canadienne en Russie, où l'homophobie est prégnante, ont affiché vendredi des drapeaux arc-en-ciel dans leurs bâtiments pour célébrer le mois des fiertés.

"Malheureusement des individus LGBTI+ continuent à travers le monde d'être victimes de violences, de harcèlement et de discriminations pour le simple fait d'être ce qu'ils sont", ont indiqué les ambassadeurs des trois pays, ceux d'Islande et d'Australie, ainsi qu'un diplomate néo-zélandais.

Dans un communiqué, les six diplomates ont affirmé que "les autorités ferment souvent les yeux sur les discours et les crimes haineux toujours fréquents dans de nombreux pays".

Sur Twitter, la représentation diplomatique américaine a publié une photo montrant l'ambassadeur John Sullivan tenant un drapeau arc-en-ciel avant qu'il ne soit hissé au dessus de l'entrée de l'ambassade.

M. Sullivan vient tout juste de rentrer en Russie, jeudi, après plusieurs mois d'absence sur fond de tensions entre Moscou et Washington.

Les ambassades britannique et canadienne ont également affiché deux drapeaux arc-en-ciel dans leurs enceintes, selon des images publiées sur Twitter.

En juin 2020, l'ambassade des Etats-Unis à Moscou avait déjà accroché un tel drapeau à sa facade, suscitant les moqueries du président russe Vladimir Poutine qui avait suggéré que cela traduisait l'orientation sexuelle des diplomates américains.

En Russie, les violences visant les homosexuels sont fréquentes et alimentées par les conservateurs et les milieux religieux.

En 2013, le pays a introduit une loi contre la "propagande" homosexuelle auprès des mineurs, ce qui a servi de prétexte pour interdire des marches des fiertés et l'affichage de drapeaux arc-en-ciel.

Depuis 2020, la constitution russe précise par ailleurs que le mariage est une union entre un homme et une femme, interdisant de fait le mariage homosexuel.

La Hongrie a aussi adopté la semaine dernière une loi interdisant la "promotion" de l'homosexualité auprès des mineurs, suscitant de vives protestations au sein de l'Union européenne.

© 2021 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info