Sanchez met en garde contre la xénophobie en France et en Europe

Publié le à Argelès-sur-Mer (France) (AFP)

Le chef du gouvernement espagnol Pedro Sanchez a mis en garde dimanche contre les "vents de la xénophobie" qui soufflent en France et en Europe, lors d'un hommage en France au demi-million d'Espagnols qui y trouvèrent refuge après la guerre civile.

"La xénophobie se répand partout en Europe", a constaté le dirigeant en pré-campagne pour les législatives du 28 avril, lors d'un discours prononcé sur la plage d'Argelès-sur-Mer, dans l'est des Pyrénées françaises, où avaient été parqués dans un camp, il y a 80 ans, des milliers de réfugiés républicains.

M. Sanchez a dressé un parallèle entre l'exil des Espagnols fuyant alors "le fanatisme et la brutalité" franquistes et les "vents de la xénophobie qui soufflent" actuellement "dans toute l'Europe".

"Cette semaine, des dizaines de tombes juives ont été profanées dans un cimetière français", a rappelé M. Sanchez en référence à la résurgence des actes antisémites en France.

"Les patries, qui depuis tant de décennies étaient des lieux de rencontre, deviennent à nouveau des lieux de conflit. Les frontières invisibles ont de nouveau des murs. Les ports ne permettent pas aux bateaux pleins de personnes affamées et malades d'accoster. Comme l'a dit Tony Judt dans son désormais célèbre livre: +Quelque chose ne va pas+", a poursuivi le dirigeant socialiste, qui brigue un nouveau mandat en Espagne, où le parti d'extrême droite Vox est en pleine expansion.

"Il n'y a pas de place pour l'indifférence. Nous ne pouvons pas détourner nos regards. Nous ne pouvons pas penser que l'antisémitisme, l'homophobie, la xénophobie et le nationalisme exclusif sont des vents insignifiants qui vont s'essouffler d'eux-mêmes", a-t-il ajouté.

M. Sanchez a rendu un hommage appuyé aux acteurs de la "Retirada", cet exil massif d'Espagnols qui traversèrent les Pyrénées en février 1939 après la chute de la Catalogne aux mains des troupes du général Franco.

Il est aussi devenu le premier chef en exercice d'un gouvernement espagnol à se rendre sur la tombe du président républicain Manuel Azaña (1936-1939), mort en exil en 1940 à Montauban (sud-ouest).

Il s'est par la suite rendu sur la plage d'Argelès-sur-Mer, à 25 km de la frontière avec l'Espagne, où au moins 100.000 réfugiés ont été parqués dans un camp entouré de fils barbelés et qui avait été qualifié d'"enfer sur sable" par le photographe Robert Capa.

© 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

Betfirst - Livepartners

A lire également

Ailleurs sur le web

Votre horoscope du jour par Serge Ducas

Bélier

Vous êtes intransigeant dans le cadre d’une négociation. Vous installez un rapport de force.

Taureau

Vous prenez vos initiatives ou vos décisions sans tenir compte des autres. Vous avez sans doute raison.

Gémeaux

Vous détestez les conflits, surtout si cela concerne votre famille. Vous ne vous mêlez plus de rien.

Cancer

Vous désarçonnez votre entourage en prenant une décision totalement imprévisible. Cela peut se retourner contre vous.

Lion

Vous apprenez une nouvelle qui ne vous fait pas plaisir, qui vous inquiète ou vous angoisse.

Vierge

Une question d’argent s’invite dans les conversations. Il peut être question de réclamer votre dû.

Balance

Vous sortez plus facilement de vos gonds si quelque chose vous déplaît. Mieux vaut ne pas se mettre en travers de votre route.

Scorpion

Vous êtes très motivé dans votre cadre professionnel. La perspective d’un nouveau défi décuple votre créativité.

Sagittaire

Vous avez un projet sur le feu. Le moment est venu de le concrétiser afin de conserver votre crédibilité.

Capricorne

Prenez bien le temps de la réflexion. Ne vous engagez pas avant d’avoir analysé les conséquences d’une décision.

Verseau

Vous avez la force et le courage de vous imposer, de contrer la plupart de vos adversaires.

Poissons

Vous réglez enfin un problème d’argent qui vous poursuit depuis un bon moment. Vous êtes soulagé.

Notre sélection d'annonces