Syrie: Kobané sur le point de tomber, une opération terrestre est nécessaire, selon Erdogan

Publié le à Istanbul (AFP)

La ville syrienne de Kobané est "sur le point de tomber" entre les mains des jihadistes, a déclaré mardi le président turc Recep Tayyip Erdogan, qui a jugé nécessaire une opération militaire terrestre pour arrêter le groupe Etat islamique (EI).

"La terreur ne sera pas stoppée (...) tant que nous ne coopérerons pas en vue d'une opération terrestre", a déclaré M. Erdogan en s'adressant à des réfugiés syriens dans un camp de Gaziantep (sud). "Des mois ont passé et nous n'avons obtenu aucun résultat. Kobané est sur le point de tomber", a-t-il ajouté.

Plus de 400 personnes, en grande majorité des combattants kurdes et des jihadistes, ont péri depuis le début le 16 septembre de l'offensive du groupe EI pour prendre Kobané, selon un bilan fourni mardi par une ONG.

"Au moins 20 civils, 219 jihadistes de l'EI et 173 combattants kurdes et leurs alliés ont été tués" dans cette bataille, a précisé l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), qui s'appuie sur un large réseau d'informateurs, de sources médicales et de militants en Syrie.

© 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info