Tour de France: Alaphilippe déjà en jaune !

Publié le à Landerneau (France) (AFP)

Julian Alaphilippe déjà en tête du Tour de France ! Le champion du monde a gagné la première étape et endossé le maillot jaune, samedi, sur les hauteurs de Landerneau.

Au sommet de la Fosse-aux-Loups, le Français a battu de 8 secondes la plupart des puncheurs et des favoris au terme d'une étape inaugurale marquée par deux chutes spectaculaires. La première d'entre elles a été causée par une pancarte brandie par une spectatrice contre laquelle les organisateurs ont annoncé porter plainte.

Vainqueur pour la sixième fois d'une étape depuis 2018, Alaphilippe a exulté sur la ligne avec un geste rappelant la très récente naissance de son premier enfant Nino.

"J'avais à coeur de réussir, mais de là à le faire !", s'est exclamé le Français, qui est passé à l'attaque à 2300 mètres de la ligne, sur la partie pentue de cette montée de 3 kilomètres à 5,7 %.

"J'ai pris quelques mètres d'avance et je me suis mis à bloc jusqu'à la ligne. Cela a été long mais c'est comme ça qu'on va chercher les belles victoires", s'est félicité le chef de file de l'équipe Deceuninck.

- Ineos perd gros -

Derrière lui, l'Australien Michael Matthews a réglé le premier groupe des favoris devant le Slovène Primoz Roglic, qui a empoché 4 secondes de bonification.

"Au briefing, j'ai dit que j'allais rouler comme s'il n'y avait pas d'étape demain", a ajouté le vainqueur. "Il fallait vraiment durcir, éliminer les sprinteurs qui étaient en mesure de passer comme Colbrelli, van Aert et Mathieu van der Poel".

Aucun des trois n'a rivalisé avec le champion du monde, pas même van der Poel qui arborait à titre exceptionnel la tenue or et violine rappelant le maillot de son grand-père Raymond Poulidor.

Mais les grands battus du jour sont plutôt à chercher du côté des victimes de la seconde chute survenue à moins de 8 kilomètres de l'arrivée. Le grimpeur colombien Miguel Angel Lopez (6e du Tour 2020) a franchi la ligne avec près de deux minutes de retard. Quant à l'équipe Ineos, elle a eu deux de ses quatre atouts sensiblement retardés: plus de deux minutes pour l'Australien Richie Porte et plus de cinq minutes pour le Britannique Tao Geoghegan Hart !

Pour sa part, Chris Froome, quadruple vainqueur de l'épreuve, est resté assis à terre pendant plusieurs minutes après l'accident. Le Britannique, venu sans ambition au classement général a terminé l'étape attardé. S'il a assuré après l'arrivée qu'il se sentait "bien", il a annoncé ensuite qu'il partait passer des examens complémentaires.

- "Soyez prudents !" -

Pour sa première des quatre journées de course en Bretagne, le Tour a retrouvé un public venu en masse sur le bord des routes. Et aussi, par contre-coup, une part supplémentaire de risques.

Dans la première chute, l'Allemand Tony Martin, le premier à tomber, a entraîné d'autres coureurs, par un effet de dominos, sur la chaussée étroite et les bas-côtés. "Tout s'est passé très vite. Du coup presque toute l'équipe était au sol", a expliqué l'ancien champion du monde du contre-la-montre.

"Heureusement, Primoz s'en est bien sorti", a ajouté Martin. Mais plusieurs de ses coéquipiers ont été plus ou moins sévèrement blessés, en attendant le verdict des radiographies pour le Néerlandais Mike Teunissen.

"Tout le monde est content de retrouver du monde sur le bord des routes, que ce soit nous les coureurs ou les spectateurs heureux de retourner sur les routes du Tour", a réagi Alaphilippe qui a appris après l'arrivée l'origine de cet empilage massif.

"Il faut être vigilant, bien sûr. Faites attention, soyez prudents !", a souligné le coureur dans un avis répercuté par ses pairs et appuyé par le rappel des organisateurs au strict respect des consignes de sécurité.

Dimanche, la deuxième étape se conclut également en montée, à Mûr-de-Bretagne, au bout de 183,5 kilomètres.

"C'est une belle étape, une belle arrivée qui me correspond bien mais qui n'est pas mon arrivée préférée", a commenté le Français, qui a endossé à Landerneau son 18e maillot jaune. "Je n'ai pas de temps à gagner mais je vais avoir à coeur de donner le maximum".

© 2021 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info