Troisième confinement strict après Noël en Autriche

Publié le à Vienne (AFP)

L'Autriche va instaurer un troisième confinement généralisé à partir du 26 décembre et sanctionner les récalcitrants aux tests pour tenter d'endiguer la pandémie de coronavirus, a indiqué vendredi le gouvernement.

"Du 26 décembre au 24 janvier, un couvre-feu s'appliquera à nouveau toute la journée" et non plus uniquement la nuit, a écrit le gouvernement dans un communiqué.

Après le 18 janvier, seuls les résidents s'étant pliés à un test antigénique pourront reprendre une vie sociale avant la levée générale des restrictions prévue à ce stade pour tous le 24 janvier, a précisé le gouvernement.

"C'est la seule façon de rouvrir le tourisme, la culture et la gastronomie en temps de pandémie et en même temps d'éviter que les chiffres n'explosent à nouveau", a déclaré le chancelier conservateur Sebastian Kurz lors d'une conférence de presse.

"Pendant la semaine du 18 au 24 janvier, les écoles, les magasins et les restaurants seront ouverts à tous ceux qui ont subi un test antigénique de dépistage datant de moins d'une semaine", peut-on lire dans le communiqué.

Les enseignants, les commerçants en contact avec la clientèle et les conducteurs de transports en commun seront testés toutes les semaines à partir du 18 janvier.

Les magasins, les librairies, les musées et les écoles, qui avaient rouvert le 7 décembre, vont à nouveau fermer jusqu'au 18 janvier.

Les hôtels, les restaurants, les salles de sport et les salles de spectacle, qui eux n'avaient pas été autorisés à rouvrir, resteront aussi fermés jusqu'à cette date.

Le maintien de l'ouverture des sports en plein air, donc des remontées mécaniques pour le ski alpin, à partir du 24 décembre, est laissé à l'appréciation des autorités locales et régionales.

Le 7 décembre, l'Autriche avait assoupli le deuxième confinement après trois semaines de restrictions, en autorisant les retour en classes et l'ouverture des magasins, ainsi que l'activité de services à la personne (coiffeurs, masseurs etc).

Elle avait prévu de nouvelles mesures d'ouverture mais vendredi, on comptait environ 2.600 nouvelles infections et près de 120 nouveaux décès et le gouvernement a donc préféré faire marche arrière.

Plutôt épargnée par la première vague après s'être confinée tôt, l'Autriche qui compte 8,9 millions d'habitants enregistrait vendredi 5.127 décès imputés à la maladie Covid-19 depuis le début de la pandémie.

La campagne de vaccination doit commencer progressivement dans ce pays, comme dans le reste de l'Union européenne, le 27 janvier.

© 2021 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info