Une galaxie de stars sur tapis rouge à Las Vegas pour les 64e Grammy Awards

Publié le à Las Vegas (Etats-Unis) (AFP)

Superstars confirmées, étoiles montantes et même crooner nonagénaire: toutes les générations sont représentées dimanche pour la 64e édition des Grammy Awards à Las Vegas, où l'éclectique jazzman Jon Batiste, qui a déjà raflé quatre récompenses, et la révélation pop Olivia Rodrigo partent favoris.

La cérémonie, organisée cette année à Las Vegas pour cause de pandémie, s'est ouverte dans la soirée avec Silk Sonic, le projet rétro porté par Bruno Mars et Anderson .Paak.

Lors d'une remise des prix précédent la soirée de gala, le grand favori, le talentueux jazzman Jon Batiste a déjà raflé quatre Grammy, dont celui pour la musique du film d'animation "Soul" qui lui avait déjà valu un Oscar l'an dernier.

Pianiste virtuose, chef d'orchestre très populaire grâce à une émission de télévision, compositeur et militant antiraciste, Jon Batiste, 35 ans défend aux Grammy Awards son album "We Are" et le titre "Freedom" dans les catégories majeures, mais il concourt dans presque tous les styles (R&B, jazz, classique, etc.)

La mégastar canadienne Justin Bieber, coqueluche des réseaux sociaux, est en lice dans huit catégories, tout comme H.E.R., chouchoute des Grammy Awards, et l'étoile montante Doja Cat, lors de cette cérémonie présentée par l'humoriste Trevor Noah.

Autre enfant chérie de l'Académie, Billie Eilish, qui vient d'obtenir un Oscar avec la chanson du "James Bond" "No time to die", brigue sept trophées mais risque de trouver sur son chemin Olivia Rodrigo, encore plus jeune qu'elle avec 19 ans seulement.

Certains professionnels du disque prédisent que la grande sensation pop lancée par la série Disney "High School Musical" est en mesure de refaire le grand chelem réalisé par Billie Eilish il y a deux ans, en raflant les quatre trophées les plus prestigieux.

Elle est en tout cas donnée comme ultra-favorite dans la catégorie "révélation de l'année".

Et elle a déjà été sacrée lors du pré-gala "meilleure performance pop solo" pour son titre "drivers licence", l'emportant face à Justin Bieber, Billie Eilish, Ariana Grande et Brandi Carlile.

- "Meilleure chanson rap" pour Kanye -

Avec six nominations, l'improbable duo formé par la diva pop Lady Gaga et le crooner Tony Bennett, âgé de 95 ans et absent de la soirée car il souffre de la maladie d'Alzheimer, pourrait créer la surprise avec l'album de reprises "Love For Sale".

Le fantasque Kanye West est aussi en lice avec son album "Donda". Deux titres de son disque ont déjà été primés dimanche après-midi dans la catégorie rap, "Hurricane" et "Jail", Grammy de la "meilleure chanson rap".

Dans la catégorie majeure de l'album de l'année, Kanye West affrontera "Evermore" de la popstar Taylor Swift, qui garde un mauvais souvenir d'une précédente rencontre: "Ye" lui avait impoliment arraché le micro des mains en 2009 alors qu'elle était montée sur scène pour recevoir un prix aux MTV Music Awards.

Chez les rappeurs, on notait l'absence de Drake, très influent et parmi les plus écoutés. Il était sélectionné, a demandé à l'Académie de retirer ses deux candidatures, sans fournir de raison. Son album à succès "Certified Lover Boy" avait été royalement ignoré dans les catégories généralistes lors des nominations et l'artiste a souvent accusé l'Académie des Grammy de le cantonner à la catégorie des rappeurs parce qu'il est noir.

Côté rockeurs, les Foo Fighters ont remporté les trois prix pour lesquels ils étaient en lice, une semaine après la mort soudaine de leur batteur Taylor Hawkins en Colombie, peu avant un concert.

Le groupe de Dave Grohl, l'ex-batteur de Nirvana, a reçu les Grammys du meilleur album de rock, de la meilleure chanson rock et de la meilleure performance rock.

Les explosives Cardi B et Megan Thee Stallion, qui avaient enflammé la scène des Grammy l'an dernier en se frottant l'une contre l'autre, jambes écartées sur un lit géant pour un duo sur le tube "WAP", seront pour cette fois des adversaires dans la catégorie "meilleure performance de rap".

BTS, monstre sacré de la K-pop, défendra son succès planétaire "Butter" mais c'est sa seule nomination aux Grammy Awards, où le groupe sud-coréen peine à s'imposer.

Il doit se produire sur la scène du MGM Grand Garden Arena, comme Olivia Rodrigo, Billie Eilish, Jon Batiste, H.E.R, Lil Nas X et Jack Harlow.

Et Kanye West ? En tant que nommé, il était invité dans la salle mais il n'est plus le bienvenu sur scène. En cause, des attaques sur les réseaux sociaux contre l'humoriste Pete Davidson, en couple avec son ex-femme Kim Kardashian, et Trevor Noah qui ont valu à "Ye" une brève suspension d'Instagram.

Trevor Noah s'est prononcé contre la décision de l'exclure de la soirée.

Les organisateurs des Grammy Awards ont à coeur d'éviter un incident, une semaine seulement après la retentissante gifle de Will Smith aux Oscars, qui avait éclipsé la fête et les artistes récompensés.

© 2022 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

A lire également

Notre Sélection d'annonces avec LOGIC-IMMO.BE

Fil info