Une nouvelle tempête s'apprête à déferler sur le Nord-Ouest

Publié le à Rennes (AFP)

Après la tempête Petra mardi, une nouvelle tempête hivernale s'apprête à déferler jeudi et vendredi sur un large tiers nord-ouest du pays, où 36 départements sont en alerte orange, voire rouge comme le Finistère, menacé de crues.

"Ce n'est a priori pas la tempête du siècle mais elle peut faire des dégâts", a prévenu jeudi après-midi un prévisionniste de Météo France, Etienne Kapikian.

Tous les départements situés au nord-ouest d'une diagonale allant de la Charente-Maritime aux Ardennes, y compris la région parisienne, ont été placés en alerte.

Ce nouvel épisode tempétueux, avec des vents violents, de fortes précipitations sur des "sols déjà saturés" dans certains départements bretons et un phénomène de "vagues submersions" sur le littoral, doit forcir en cours de nuit et se poursuivre jusque vers 13H00 vendredi.

Outre la Bretagne, les Pays de la Loire, la Normandie, l'Ile-de-France, ainsi que les départements de la Charente-Maritime, des Deux-Sèvres, de la Vienne, d'Eure-et-Loir, d'Indre-et-Loire, de Loir-et-Cher et du Loiret, les régions Nord-Pas-de-Calais et Picardie, ainsi que les Ardennes et la Marne, ont été placés en alerte orange dans l'après-midi.

Des rafales de vent à 90/110 km/h dans les terres et 120 km/h sur les côtes sont attendues par Météo-France, qui prévoit des cumuls de pluie importants, de l'ordre de 30 à 50 mm, et localement 60 à 70 mm sur le nord du Finistère. De fortes vagues et une élévation du niveau de la mer risquent aussi de submerger des parties du littoral, fragilisé par les coups de vent qui se succèdent depuis le mois de décembre.

Les pluies devraient d'abord s'intensifier jeudi, en particulier sur l'ouest de la Bretagne, avant de se décaler vers la Normandie et le Centre vendredi matin. Le vent, lui, se renforcera sur les côtes des Pays de la Loire et du sud de la Bretagne jeudi soir, avant de progresser vers le Nord-Est, la Normandie et l'Ile-de-France en deuxième partie de nuit, relève Météo-France.

Tempêtes en rafale

A la pointe de la Bretagne, le Finistère a une nouvelle fois été placé en alerte rouge pour les inondations, les prévisionnistes s'inquiétant de crues potentiellement importantes de la Laïta, à Quimperlé, et de la rivière de Morlaix, ville dont l'accès a été interdit dans l'après-midi aux véhicules.

"La situation est assez urgente pour qu'on arrête la circulation", a estimé Agnès Le Brun, maire de la ville de 16.000 habitants, lors d'une réunion de crise a la mairie. "Il faut tout fermer. Maintenant, car ça va sortir (ndlr: l'eau) d'un coup", a-t-elle assuré, précisant que les véhicules pourraient quitter la ville, mais pas y entrer.

Mme Le Brun a également demandé l'évacuation par précaution d'une quarantaine d'enfants d'une garderie susceptible d'être inondée.

Selon le service de prévision des crues, les niveaux à Morlaix "pourraient être similaires, voire supérieurs" à ceux de Noël dernier, quand la basse-ville avait été subitement envahie par les eaux. Idem pour Quimperlé où sont craints "des débordements dommageables".

Cette dépression suit de près la tempête Petra qui a déjà frappé la côte Atlantique mardi. En raison notamment de la houle un cargo espagnol s'est encastré dans une digue à Anglet (Pyrénées-Atlantiques), se coupant en trois et entraînant une fuite de quelque 20 tonnes de carburant. Jusqu'à 40.000 personnes ont aussi été privées d'électricité, principalement en Bretagne.

Depuis le 15 décembre, cinq épisodes significatifs d'intempéries ont été recensés en Bretagne par la direction interrégionale Ouest de Météo-France à Rennes, selon un rapport provisoire.

"On ne décèle pas d'évolution significative du nombre d'événements tempétueux depuis 1950, mais une grande variabilité d'une année sur l'autre", assure le service études et climatologie.

"En terme de fréquence et d'intensité de tempêtes, on reste pour l'instant très loin de la période de référence de janvier et février 1990", quand une dizaine de tempêtes majeures s'étaient abattues sur la région, souligne l'organisme. En revanche "les submersions marines répétées lors des grandes marées de début janvier et début février 2014 peuvent d'ores et déjà être considérées comme exceptionnelles".

© 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

Betfirst - Livepartners

A lire également

Ailleurs sur le web

Votre horoscope du jour par Serge Ducas

Bélier

Vous redoublez d’efficacité dans le cadre de votre travail. Vous mettez vos adversaires en difficulté.

Taureau

Vous êtes très impliqué, très consciencieux. Pas question de bâcler ce que vous avez à faire.

Gémeaux

Votre partenaire vous reproche de vous dérober face à vos responsabilités. Vous vous en défendez. La discussion tourne en boucle.

Cancer

Les tensions professionnelles augmentent. Vous êtes susceptible et interprétez mal les propos tenus.

Lion

Votre entourage apprécie de moins en moins l’autorité que vous tendez à insuffler au quotidien.

Vierge

Une rencontre amoureuse troublante vous perturbe. Vous ne savez pas quelle suite à donner ce qui ressemble à un coup de cœur.

Balance

Un heureux bouleversement professionnel se prépare. Vous restez ouvert à de nouvelles propositions.

Scorpion

Une porte professionnelle s’ouvre enfin après avoir défendu bec et ongles une offre ou une proposition.

Sagittaire

Vous avez conscience de vous installer dans une routine avec votre partenaire mais cela vous convient.

Capricorne

Vous trouvez un équilibre affectif. Vous êtes soudés lorsqu’il s’agit de prendre une décision qui implique toute la famille.

Verseau

La chance est de votre côté si le travail et les finances se mêlent. Vous trouvez un accord.

Poissons

Vous avez besoin de repos, de décompresser, de retrouver une vie plus équilibrée, plus conforme à votre rythme.