Vaccins: Biden affirme que la moitié des dirigeants de la planète demandent de l'aide

Publié le à Washington (AFP)

Le président américain Joe Biden a affirmé mardi que près de la moitié des dirigeants de la planète l'avaient sollicité pour des vaccins anti-Covid-19, réaffirmant sa promesse d'aide tout en restant évasif sur le calendrier.

"Tous les pays du monde se tournent vers nous", a-t-il expliqué lors d'un échange avec des gouverneurs pour faire le point sur la vaccination aux Etats-Unis. "J'ai 40% des dirigeants de la planète qui demandent si on peut les aider", a-t-il poursuivi.

"On va essayer", a-t-il ajouté, sans livrer de chiffres ni de calendrier, et en martelant sa volonté de donner la priorité aux Américains.

"Je pense que nous pouvons produire beaucoup plus de vaccins", a-t-il estimé.

Le locataire de la Maison Blanche a rappelé que les Etats-Unis avaient pour l'heure promis de fournir 60 millions de doses du vaccin d'AstraZeneca à des pays tiers.

Plusieurs chefs d'Etat ou de gouvernement ont exprimé leur frustration face à l'attitude de Washington sur ce dossier.

La chancelière allemande Angela Merkel a appelé de ses voeux "un libre échange de composants" et "une ouverture du marché des vaccins".

Le président français Emmanuel Macron a de son côté appelé les Etats-Unis à "mettre fin aux interdictions à l'export, non seulement de vaccins mais de composants de ces vaccins, qui empêchent la production".

© 2021 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info