Variant Omicron: les Grammy Awards reportés, le festival de Sundance 100% virtuel

Publié le à Los Angeles (AFP)

Le variant Omicron se diffuse comme une traînée de poudre et a rattrapé mercredi deux grands événements culturels américains: les Grammy Awards, qui reportent sine die leur cérémonie de remise des prix, et le festival du film de Sundance qui s'est résolu à une formule 100% virtuelle.

Invoquant les "incertitudes qui entourent le variant Omicron", l'Académie du disque qui organise les Grammy Awards a estimé que le maintien du spectacle prévu le 31 janvier à Los Angeles "comporte tout simplement trop de risques".

Une nouvelle date pour cette soirée réunissant traditionnellement des centaines d'artistes sera annoncée "prochainement", précise le communiqué.

Les organisateurs du festival de Sundance qui devait s'ouvrir le 20 janvier dans l'Utah (ouest) ont eux aussi dû céder devant les "taux de transmission étonnamment élevés du variant Omicron", renonçant à tous les événements prévus en chair et en os.

Le festival se déroulera donc encore "cette année en ligne", déplorent-ils, regrettant de ne pouvoir mettre en œuvre "l'expérience hybride" qu'ils avaient préparée, précisément en tenant compte de ce nouveau variant du coronavirus.

Omicron est devenu le variant de Covid-19 ultra-majoritaire aux Etats-Unis, où plus d'un million de nouveaux cas de contamination ont été enregistrés en 24 heures lundi dernier, un record.

Bien plus contagieuse que les précédentes, cette mutation semble entraîner des cas généralement moins sévères, mais aboutit malgré tout à une hausse des absences pour maladie, provoquant des dysfonctionnements dans de nombreux secteurs, notamment celui de la santé.

"La santé et la sécurité des membres de la communauté musicale, du public et des centaines de personnes qui travaillent sans relâche pour produire notre spectacle restent notre priorité numéro un", fait valoir l'Académie du disque.

Les organisateurs du festival de Sundance affichent le même état d'esprit: "nous ne croyons pas sûr ni même faisable de rassembler des milliers d'artistes, de spectateurs, d'employés, de bénévoles et de partenaires du monde entier pour onze jours de festival tandis que les communautés débordées peinent à fournir les services essentiels".

- La saison des prix menacée? -

Les nominations des Grammy Awards ont fait cette année la part belle à la diversité et à la jeunesse, comme Justin Bieber, Olivia Rodrigo ou la rappeuse Doja Cat, avec en tête Jon Batiste, jazzman pianiste afro-américain de 35 ans et ses onze nominations.

L'an dernier, la soirée de gala des Grammy avait déjà dû être reportée en raison du coronavirus, mais s'était finalement adaptée aux exigences sanitaires - tests et distanciation sociale - pour produire un show particulièrement bien adapté à la retransmission télévisée, riche en performances spectaculaires.

L'édition 2022 était censée revenir à une formule plus traditionnelle dans un grand stade du centre de Los Angeles.

Le festival de Sundance, co-fondé par l'acteur Robert Redford et réputé pour sa faculté à repérer les futurs talents parmi les films indépendants ("Reservoir Dogs" de Quentin Tarantino, Damien Chazelle avec "Whiplash"), avait déjà été contraint à une édition 100% virtuelle en janvier 2021.

Les organisateurs avaient senti venir la menace Omicron et avaient imaginé une approche hybride, pour les séances de questions-réponses par exemple.

Ces précautions n'auront pas suffi, jetant un doute sur les conditions dans lesquelles les grands événements de la saison des prix cinématographiques américains vont pouvoir se tenir dans les semaines à venir.

Pas de souci pour les Golden Globes le 9 janvier puisqu'ils sont en butte au boycott d'Hollywood et ont de toutes façons prévu une remise des prix sans public ni médias.

Les Oscars restent à ce jour programmés pour le 27 mars.

© 2022 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info