Vatican: le pape François ne préside pas les vêpres de fin d'année

Publié le à Cité du Vatican (AFP)

Le pape François n'a pas présidé vendredi les vêpres de fin d'année à la Basilique Saint-Pierre, comme prévu, mais a prononcé l'homélie, après avoir annulé sa traditionnelle visite à la crèche de la place Saint-Pierre en raison des risques de contamination par le Covid-19.

C'est donc le doyen du Collège des Cardinaux, Giovanni Battista Re, qui a dirigé le service avec à ses côtés, portant un masque, le souverain pontife, âgé de 85 ans.

Interrogé sur ce changement, trois heures seulement après que le Vatican a confirmé que le pape présiderait cette cérémonie, un porte-parole a simplement répondu que le souverain pontife avait exprimé le souhait que la cérémonie soit présidée par le cardinal et non pas par lui.

L'année dernière, le pape n'avait pas pu célébrer les messes du Nouvel an en raison d'une sciatique.

Le souverain pontife est normalement accueilli par des fidèles lorsqu'il visite la crèche le 31 décembre, après avoir présidé les vêpres de fin d'année et chanté la prière du Te Deum.

Mais le Vatican a indiqué, dans son agenda, que "l'événement n'aura pas lieu, pour éviter les rassemblements et les risques induits de contaminations par le Covid-19".

Mercredi, le pape François avait tenu son audience générale hebdomadaire comme d'habitude dans l'immense salle Paul VI du Vatican, avec port de masques et respect de la distanciation sociale.

Comme ailleurs en Europe, l'Italie - et par extension le petit Etat de la Cité du Vatican - est confrontée à une recrudescence des cas de coronavirus, provoquée par le nouveau variant Omicron.

© 2022 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info