Versailles reçoit pour la première fois un chef d'Etat chinois

Publié le à Paris (AFP)

Le château de Versailles s'apprête à recevoir jeudi le président chinois Xi Jinping, pour la première visite officielle jamais effectuée par un chef d'Etat chinois dans la demeure du Roi Soleil.

Xi Jinping et son épouse, la chanteuse populaire Peng Liyuan, accompagnés du président François Hollande, assisteront à un concert à l'Opéra Royal et auront ensuite un dîner privé au Grand Trianon.

"C'est un très grand honneur pour Versailles de recevoir les deux présidents. C'est une manière de montrer que Versailles reste l'emblème culturel de la France", a déclaré mercredi à l'AFP Catherine Pégard, présidente de l'établissement public.

Jeudi en fin de journée, le couple chinois et et le président français visiteront la Galerie des Glaces avant d'assister à un concert privé à l'Opéra Royal.

Au programme: musiques traditionnelles et contemporaines chinoises et airs célèbres français, interprétés par l'Orchestre Colonne sous la direction conjointe de Laurent Petitgirard et du chef chinois Zhang. La jeune étoile montante Sabine Devieihle proposera deux perles de son répertoire: l'Air des clochettes de Lakmé (Leo Delibes) et le grand Air d'Olympia, extrait des Contes d'Hoffmann (Jacques Offenbach). Un final en chinois réunira l'ensemble des solistes.

Puis Xi Jinping, sa femme et François Hollande rejoindront en voiture le Grand Trianon.

"Ils y auront un dîner entre eux trois, à l'écart de tout protocole officiel", précise Mme Pégard. Le repas, dont le menu est encore inconnu, sera servi par le chef multi-étoilé Alain Ducasse et se déroulera dans le salon des Jardins, meublé dans un style Empire.

A la fin du dîner, ils iront visiter les appartements du général de Gaulle dans l'aile adjacente du Trianon-sous-Bois, rarement ouverte aux visiteurs. Une façon de rendre hommage à l'ancien président français qui a établi le 27 janvier 1964 des relations diplomatiques avec la République populaire de Chine. Un événement dont on fête le cinquantenaire cette année.

Un échange de cadeaux dans le bureau du général de Gaulle devrait avoir lieu, selon Mme Pégard.

En 1963, sur les conseils de son ministre de la Culture André Malraux, le général de Gaulle avait fait aménager cette aile dite du "Trianon-sous-bois", pour recevoir les chefs d'Etat étrangers. Elle est "plus intime et moins fastueuse" que le château de Versailles, souligne Mme Pégard.

Cette résidence présidentielle a été rétrocédée à Versailles, en 2009, par Nicolas Sarkozy.

Une exposition sur "La Chine à Versailles" au XVIIIe siècle se tiendra du 27 mai au 26 octobre dans l'appartement de Madame de Maintenon.

"Les Chinois sont les touristes étrangers les plus nombreux après les Américains à venir à Versailles qui représente pour eux l'art de vivre français", note Mme Pégard.

© 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.