XV de France: Penaud de retour dans la dernière ligne droite

Publié le à Marcoussis (France) (AFP)

On ne change pas une équipe qui veut gagner. Après quatre succès de rang, l'équipe de France alignera 20 des 23 vainqueurs du pays de Galles pour affronter l'Angleterre samedi au Stade de France, Grand Chelem dans le viseur.

Seul changement dans le XV de départ par rapport à celui vainqueur à Cardiff: l'ailier Damian Penaud, absent contre les Gallois pour cause de Covid, retrouve sa place de titulaire pour cette rencontre décisive avec au bout la perspective d'un premier titre dans le Tournoi depuis 2010.

Le deuxième ligne Romain Taofifenua, également positif au Covid-19 au moment du départ à Cardiff, réapparaît sur le banc, poussant l'ailier Matthis Lebel hors de la feuille de match.

Le staff français a donc encore privilégié la continuité, pour le Crunch croustillant de samedi. Onze joueurs vont ainsi débuter leur cinquième match du Tournoi 2022: l'arrière Melvyn Jaminet, le centre Gaël Fickou, les troisièmes lignes Anthony Jelonch et Grégory Alldritt, les piliers Cyril Baille et Uini Atonio, le talonneur Julien Marchand, les deuxièmes lignes Paul Willemse et Cameron Woki ainsi que la charnière 100% toulousaine, formée par le capitaine Antoine Dupont au poste de demi mêlée et son comparse Romain Ntamack à l'ouverture.

Hormis Penaud, auteur de trois essais depuis le début de la compétition, les quatorze autres titulaires au Millennium Stadium débuteront encore face aux Anglais.

Il ne reste donc plus qu'une marche à gravir pour atteindre le Graal. "Nous voulions être dans cette position (...) et nous avons tout fait pour y être", a confié le sélectionneur Fabien Galthié.

- Onze titulaires -

Ce XV est quasiment le même que celui du choc face à l'Irlande (30-24), remporté de haute lutte au Stade de France. Seul le centre Danty manquait alors à l'appel.

Avec neuf Toulousains dans les vingt-trois, les Bleus auront des airs Rouge et Noir, champions de France et d'Europe en titre.

"Ces joueurs ont remporté des victoires récemment, mais en équipe de France, il n'y a pas de Toulousains, de Bordelais, de Clermontois... C'est l'équipe de France qui avance vers ce dernier rendez-vous", a cependant rappelé Galthié.

Le XV de la Rose reste sur deux succès contre les Français: 22-19 après prolongation en décembre 2020 lors de la Coupe d'automne des nations puis 23-20 à Twickenham quelques mois plus tard dans le Tournoi.

En revanche, la France s'est imposée lors leur dernière opposition au Stade de France (24-17), premier match pour Galthié en tant que sélectionneur.

Pas question de tout bouleverser avant ce match au sommet. "On a répété notre mode de fonctionnement, ce qui fait notre réussite dans cette progression vers la fin du Six nations", a souligné le manager des Bleus Rapahël Ibanez.

Pour l'ancien talonneur international, "il ne s'agit pas d'écarter l'aspect historique d'une telle rencontre, mais de se recentrer sur ce qui fait l'essentiel". A savoir "le terrain, le jeu, la stratégie".

© 2022 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

A lire également

Notre Sélection d'annonces avec LOGIC-IMMO.BE

Fil info