Yémen: la coalition prolonge d'un mois un cessez-le-feu unilatéral

Publié le à Ryad (AFP)

La coalition militaire dirigée par Ryad, qui soutient le gouvernement face aux rebelles au Yémen, a décidé de proroger d'un mois une trêve unilatérale pour permettre à ce pays ravagé par la guerre de contenir la pandémie de Covid-19, rapporte vendredi l'agence saoudienne SPA.

Cette trêve unilatérale, annoncée le 8 avril pour deux semaines, n'a pas empêché la poursuite des combats sur le terrain entre les forces loyalistes et les rebelles Houthis, soutenus par l'Iran, qui ont rejeté le cessez-le-feu.

"Le cessez-le-feu est prorogé pour un mois, à compter de jeudi 23 avril 2020 pour (notamment) lutter contre la pandémie de coronavirus", a annoncé le porte-parole de la coalition, le colonel saoudien Turki al-Maliki, cité par SPA.

Le Yémen n'a enregistré officiellement qu'un seul cas d'infection au nouveau coronavirus, mais les organisations humanitaires redoutent une catastrophe si le virus se propage dans le pays le plus pauvre de la péninsule arabique.

Depuis l'intervention de la coalition en 2015, le conflit a fait des dizaines de milliers de morts, essentiellement des civils, selon des ONG, et provoqué la pire crise humanitaire au monde avec 24 millions de Yéménites --plus de 80% de la population-- dépendant des aides d'après l'ONU.

Plus de trois millions de personnes sont déplacées en raison du conflit, dont beaucoup dans des camps particulièrement exposés au risque de propagation de maladies comme le paludisme et le choléra.

Le pays est par ailleurs confronté ces derniers jours à des inondations ayant fait plusieurs morts et faisant craindre aux ONG une propagation de ces maladies.

© 2020 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info