15 mois de prison avec sursis pour violence lors d'une manifestation des "gilets jaunes"

Publié le à BRUXELLES (BELGIUM)

Le tribunal correctionnel de Bruxelles a condamné, vendredi matin, un homme à une peine de 15 mois de prison avec sursis pour coups et blessures ainsi que rébellion lors de la manifestation des "gilets jaunes" du 30 novembre dernier à Bruxelles. Le tribunal a rendu un jugement longuement motivé, vendredi, concernant E.F., un homme de 37 ans qui était prévenu pour des faits de violence commis lors de la manifestation des "gilets jaunes", le 30 novembre dernier dans la capitale. Le tribunal a établi qu'il avait effectivement lancé un pavé vers les policiers et blessé l'un d'eux lorsqu'il a été interpellé. Lors de l'instruction d'audience, le prévenu avait reconnu avoir jeté un projectile mais avait nié avoir eu l'intention de blesser. Le tribunal l'a condamné à 15 mois de prison avec sursis complet mais aussi à peine d'amende de 800 euros avec sursis pour la moitié. Le tribunal rendra encore, vendredi matin, deux autres jugements concernant des "gilets jaunes" suspectés d'avoir commis des actes de violence lors de deux manifestations à Bruxelles en novembre et décembre derniers. (Belga)
© 2019 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.