"Nous avons pu déjouer six attentats" (police judiciaire fédérale de Bruxelles)

Belga

La Belgique a déjoué six attentats en deux ans, affirme mardi le patron de la police judiciaire fédérale de Bruxelles, Eric Jacobs, dans un entretien accordé mardi à La Dernière Heure et De Tijd.

"Nous avons pu déjouer six attentats" (police judiciaire fédérale de Bruxelles)

"Je peux vous annoncer, en concertation avec l'Ocam, qu'en deux ans, depuis novembre 2014 précisément, nous avons pu déjouer pas moins de six attentats! Et ce en étroite collaboration avec les services de renseignement", affirme le directeur judiciaire. Il ajoute qu'un des plus gros problèmes pour ses services est le traitement de l'information brute. "Nous faisons face depuis les attentats de Bruxelles à un flux important d'infos. Les signalements parviennent beaucoup plus qu'avant. Nous recevons jusqu'à 600 informations par jour". Selon celui qui dirige l'unité anti-terroriste, il n'y a pas eu assez d'anticipation en Belgique. "Nous sommes donc dans une phase où il faut rattraper le retard. En attendant d'avoir plus de capacités, il faut mettre des priorités". Elle sont dès lors évaluées chaque jour. "Vu l'augmentation du volume de dossiers, 45 % des effectifs de toute la PJF de Bruxelles est mobilisé pour des dossiers de terrorisme". Il semble évident au directeur judiciaire qu'il faudra continuer à renforcer les services de police, ne prévoyant pas que la charge de travail diminue. (Belga)

© 2023 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be