Stoltenberg confiant dans un compromis avec la Turquie pour admettre Stockholm et Helsinki

Belga

Le secrétaire général de l'Otan, Jens Stoltenberg, s'est dit "confiant", dimanche, dans la possibilité pour les pays membres de l'Alliance de trouver un compromis avec la Turquie qui n'a pas l'intention, selon lui, de bloquer l'adhésion de la Finlande et de la Suède à l'Alliance atlantique.

Stoltenberg confiant dans un compromis avec la Turquie pour admettre Stockholm et Helsinki

"Je suis confiant dans le fait que nous serons en mesure de trouver un terrain d'entente, un consensus sur la manière d'avancer sur les questions d'appartenance" à l'Alliance, a-t-il assuré devant la presse à l'issue d'une réunion informelle de deux jours des ministres des Affaires étrangères de l'Otan à Berlin. Il a ajouté que la Turquie, qui avait manifesté son hostilité à une telle adhésion, avait "clairement indiqué son intention de ne pas bloquer" l'entrée des deux pays nordiques. Selon M. Stoltenberg, l'Otan est également prête à renforcer les "garanties de sécurité" de la Finlande et de la Suède avant leur adhésion, notamment en renforçant sa présence dans ces pays et dans la région. "La Finlande et la Suède sont préoccupées par la période intérimaire (entre la demande d'adhésion et sa concrétisation, ndlr) nous allons essayer d'accélérer ce processus", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse conjointe avec la cheffe de la diplomatie allemande, Annalena Baerbock. (Belga)

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be