USA: Près d'un livreur sur cinq d'Amazon blessé en 2021

Belga

Plus de 18% des livreurs d'Amazon, employés par des sous-traitants du groupe, ont subi des blessures au travail en 2021, un taux qui a bondi de 40% sur un an, d'après une coalition de syndicats américains.Ce taux d'accidents du travail est plus du double de celui du reste de l'industrie (7,6%), selon des chiffres contenus dans le rapport. Les syndicats rappellent qu'Andy Jassy, le patron du géant du commerce en ligne, a récemment déclaré dans une lettre aux actionnaires que le taux de blessures chez les livreurs était "un peu plus bas que chez nos pairs". Mais selon le rapport, cette affirmation est fondée sur des données datées, qui ne prennent pas en compte les sous-traitants, alors que les chauffeurs recrutés par ces employeurs "représentent probablement la moitié des travailleurs du système de livraison d'Amazon aux Etats-Unis". Amazon n'a pas immédiatement réagi à une sollicitation de l'AFP. Les blessures des chauffeurs sont dues principalement à des chutes, des entorses, des morsures de chien et des accidents de la route, d'après le principal assureur de ces ouvriers dans l'Etat du Colorado. En cause, selon les syndicats, la pression indue qui leur est infligée. "Amazon s'est concentré sur le contrôle des comportements au volant via son application Mentor et des caméras à intelligence artificielle, en ignorant les preuves que la pression de la production entraîne des conduites dangereuses et des blessures", ajoute la coalition. (Belga)

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be