Sommet des Amériques: réunion alternative à La Havane avec les trois pays écartés

Belga

Les dirigeants de Cuba, du Venezuela et de Bolivie se sont réunis vendredi à La Havane pour exprimer leur "rejet ferme" de la décision de Washington d'exclure certains pays latino-américains du prochain Sommet des Amériques.Le président du Nicaragua, Daniel Ortega, a participé de manière virtuelle depuis Managua à ce Sommet de l'Alliance bolivarienne pour les peuples de notre Amérique (ALBA). "Nous sommes réunis pour débattre, pour définir une position très claire sur la réunion qu'ils convoquent à Los Angeles, et (...) un rejet ferme, énergique, absolu de la vision impériale qui cherche à exclure les peuples des Amériques", a déclaré le président vénézuélien Nicolas Maduro à son arrivée. "S'ils veulent organiser une réunion entre amis, qu'ils le fassent, mais ils ne peuvent pas l'appeler le Sommet des Amériques", a renchéri le président bolivien Luis Arce. En tant que pays hôte, les Etats-Unis ont indiqué début mai qu'ils n'inviteraient pas le Nicaragua, Cuba et le Venezuela au 9e Sommet des chefs d'Etat et de gouvernement des Amériques qui doit se tenir le 10 juin à Los Angeles. Plusieurs présidents latino-américains et des Caraïbes, dont le Mexicain Andres Manuel Lopez Obrador, menacent de ne pas se rendre au sommet si tous les pays de la région ne sont pas conviés. "Nous avons confirmé cette semaine l'énorme pouvoir de la conscience latino-américaine" avec "la protestation générale des gouvernements, pays et peuples d'Amérique latine contre le processus d'exclusion annoncé" de Cuba, du Venezuela et du Nicaragua, s'est réjoui le président Maduro. Les Etats-Unis "vivent un moment de schizophrénie, pensant qu'ils peuvent dominer la planète entière" a déclaré de son côté le président nicaraguayen dans une déclaration virtuelle, aux côtés de son épouse et vice-présidente Rosario Murillo. (Belga)

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be