La France doit "s'améliorer" dans la gestion des "matches à risque"

Belga

La France doit "(s')améliorer" dans la gestion "des matches à risque" après les incidents ayant émaillé la finale de Ligue des champions Liverpool - Real Madrid samedi au Stade de France, a affirmé lundi la ministre des Sports et des JO Amélie Oudéa-Castera.

La France doit "s'améliorer" dans la gestion des "matches à risque"

La ministre a en outre souligné la nécessité de "renforcer le pilotage de grands événements" dans la perspective de la Coupe du monde 2023 de rugby, organisée en France, et des Jeux olympiques 2024 de Paris. "On a vu que nous devions nous améliorer à fortiori dans des matches à risque, sur certains aspects de la gestion des flux au sortir des transports sur des zones de premier filtrage, de second filtrage", a estimé Amélie Oudéa-Castera lors d'une conférence de presse. "Nous avons également un chantier pour sécuriser, qu'il y ait une systématisation de la billetterie électronique et pour faire en sorte aussi que nous ayons des moyens de prévenir les fraudes à cette billetterie", a-t-elle poursuivi. Le match au sommet du foot européen, qui a vu la victoire du Real Madrid face à Liverpool (1-0), a démarré à Saint-Denis avec un retard de plus de 30 minutes en raison de scènes de chaos à l'extérieur du stade, entre afflux de supporters et tentatives d'intrusion. L'UEFA (Union des associations européennes de football), qui chapeaute la prestigieuse compétition européennes de clubs, "s'est engagée" à donner une "compensation" aux "2.700 personnes" titulaires de billets, "privées de match" en raison des incidents, a par ailleurs affirmé Amélie Oudéa-Castera. Ces 2.700 billets "non-activés", sur les 79.000 vendus, correspondent "à un ensemble de personnes qui avaient acheté un billet et qui ont été privées du match", a-t-elle souligné. (Belga)

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be