Meurtre de Berta Caceres: 22 ans de prison pour le patron d'une entreprise hydroélectrique

Belga

Un tribunal du Honduras a condamné lundi le président d'une entreprise d'hydroélectricité à 22 ans et demi de prison pour l'assassinat en 2016 de la militante indigène et défenseure de l'environnement Berta Caceres qui s'opposait à un projet de barrage sur le territoire d'une communauté autochtone.

Meurtre de Berta Caceres: 22 ans de prison pour le patron d'une entreprise hydroélectrique

Le tribunal, statuant à l'unanimité, a condamné Roberto David Castillo Mejia à 22 ans et six mois de prison "pour sa participation à l'assassinat de la défenseure de l'environnement Berta Isabel Caceres Flores", a annoncé la Cour suprême de justice du Honduras dans un communiqué. David Castillo, un ex-militaire formé à l'académie militaire américaine de West Point, était président exécutif de l'entreprise Desarrollos Energéticos (DESA). Il avait été reconnu coupable en juillet 2021 comme "co-auteur" de l'assassinat". Des écoutes téléphoniques, des preuves documentaires et des témoignages ont permis d'établir que M. Castillo "a participé de manière directe" à l'assassinat, selon la sentence. La défense a 20 jours pour faire appel de la condamnation. Sergio Rodríguez et Douglas Bustillo, des hauts cadres de DESA, et l'ex-militaire Mariano Díaz ont été condamnés à 30 ans de prison comme "co-auteurs" de l'assassinat. Les tueurs à gage Edilson Duarte, Oscar Torres, Henry Hernández et Elvin Rapalo ont été condamnés de leur côté à 50 ans de prison. La justice a établi que Mme Caceres a été assassinée parce qu'elle s'opposait au projet d'un barrage hydroélectrique sur la rivière Gualcarque (ouest du Honduras). La militante était coordinatrice du Conseil citoyen d'organisations populaires et indigènes du Honduras (Copinh). Berta Caceres était la défenseure de l'environnement la plus célèbre du Honduras et avait reçu un an avant sa mort le Prix Goldman pour l'environnement. Elle a été assassinée le 3 mars 2016 à La Esperanza (ouest du Honduras) par des tueurs à gage qui l'ont abattue chez elle en pleine nuit. (Belga)

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be