Devant l'inflation qui ne faiblit pas, l'UCM demande au gouvernement des mesures d'urgence

Belga

L'inflation a atteint 9,94% en août, selon le SPF Economie. Une inflation qui ne faiblit pas depuis le début de l'année et qui inquiète également les PME en raison notamment de l'indexation automatique des salaires. "C'est impayable", estime l'Union des Classes moyennes mardi, appelant le gouvernement à réagir "et à pousser sur le frein".

Devant l'inflation qui ne faiblit pas, l'UCM demande au gouvernement des mesures d'urgence

L'organisation patronale estime que le mécanisme de liaison des salaires à l'index doit être temporairement revu. "Lissage dans le temps, plafonnement des augmentations, gel des cotisations sociales,...", le saut d'index pur et simple n'est pas la seule possibilité avancée par l'UCM. En outre, elle estime que les employeurs ont besoin d'autres bulles d'oxygène et demande le retour au chômage économique sur demande et l'exonération des indemnités de rupture de cotisations sociales. Elle suggère "davantage de flexibilité dans les heures supplémentaires, une révision du mois de salaire garanti en cas de maladie, un examen du volume de jours fériés et congés thématiques, une libéralisation du travail étudiant", ... Enfin, elle estime que la paix sociale doit être garantie en cette "situation de crise aiguë". "Les responsables politiques comme les responsables sociaux ont le devoir de se montrer courageux, responsables et solidaires." (Belga)

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be