Saint-Trond: la bourgmestre démissionne après un prêt illicite à l'un de ses prédécesseurs

Belga

Veerle Heeren, bourgmestre CD&V de Saint-Trond (Limbourg), a annoncé vendredi sa démission après les révélations d'un prêt illicite de 65.000 euros par la ville à son ancien bourgmestre Jef Cleeren, CD&V lui aussi, aujourd'hui défunt.

Saint-Trond: la bourgmestre démissionne après un prêt illicite à l'un de ses prédécesseurs

Mme Heeren a assuré avoir appris l'existence de ce versement ce vendredi seulement de la bouche du directeur financier de la ville, lors d'une réunion du collège. Selon la bourgmestre, personne dans son parti n'était au courant de ce prêt. "Nous sommes bouleversés par l'information que nous avons reçue aujourd'hui", a commenté Mme Heeren. "En tant que bourgmestre, j'ai l'obligation de ramener le calme après la polémique née autour de ce dossier. C'est pourquoi j'ai décidé de faire un pas de côté en tant que bourgmestre de Saint-Trond, en concertation avec la section locale du parti et le président national Sammy Mahdi", a-t-elle ajouté. Selon les informations circulant vendredi, l'ancien bourgmestre Jef Cleeren a bénéficié de ce prêt après le décès en 2014 de son fils, lequel avait contracté des dettes de jeux. Il avait alors été convenu que cet emprunt serait remboursé via des prélèvements sur sa pension de bourgmestre et échevin de la ville. Jef Cleeren était toutefois décédé l'an dernier, laissant derrière lui un solde de 39.000 euros encore à rembourser. (Belga)

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be