Lotte Kopecky, deuxième des Mondiaux : "Quel dommage, c'était la chance de ma vie"

Belga

Lotte Kopecky a remporté le sprint du groupe des leaders samedi aux championnats du monde féminins de cyclisme sur route à Wollongong mais cela ne lui a rapporté que la médaille d'argent. La faute à Annemiek Van Vleuten qui a surpris tout le monde en attaquant dans le dernier kilomètre avant de résister jusqu'au bout.

Lotte Kopecky, deuxième des Mondiaux : "Quel dommage, c'était la chance de ma vie"

La Belge était très déçue. "C'était la chance de ma vie. C'est dommage de manquer une telle occasion. J'ai le sentiment d'avoir perdu la médaille d'or", a-t-elle confié à Sporza. Quand Van Vleuten a attaqué, Kopecky a hésité. "Il y avait aussi Persico (l'Italienne) qui n'est pas non plus lente. Je savais que si je faisais l'effort derrière Van Vleuten, c'est Persico qui gagnait." Cette déception s'ajoute à celle des Jeux Olympiques de Tokyo, où elle avait échoué au pied du podium, à la 4e place, l'an dernier. "Il vaut mieux être 2e que 4e mais j'aurais préféré gagner. Je suis malgré tout contente d'être venue en Australie et d'avoir pu rouler pour le titre et une médaille. L'année prochaine à Glasgow, j'aurai une autre chance." (Belga)

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be