A Washington, hommages à la juge Ruth Bader Ginsburg avant la bataille politique

Publié le à WASHINGTON

Dans un silence de plomb, la dépouille de la juge Ruth Bader Ginsburg est arrivée mercredi à la Cour Suprême des Etats-Unis pour des hommages officiels dont la solennité est brouillée par l'intense bataille pour sa succession. Le président Donald Trump a engagé au pas de course le processus pour la remplacer et ancrer durablement la haute cour dans le conservatisme, ce qui pourrait profondément modifier la société américaine. Ruth Bader Ginsburg est morte à 87 ans des suites d'un cancer, après avoir siégé pendant 27 ans à la Cour suprême des Etats-Unis, où elle a défendu les droits des femmes, des homosexuels, des migrants, ou encore l'environnement. Sa dépouille sera exposée pendant deux jours à l'entrée de ce bâtiment néoclassique, sur le catafalque de l'ancien président Abraham Lincoln. Les Américains pourront lui faire leurs adieux, avant un hommage national vendredi au Capitole voisin. Elle sera inhumée dans l'intimité la semaine prochaine au cimetière national d'Arlington, près de Washington. La Maison Blanche a annoncé que Donald Trump se rendrait jeudi devant son cercueil. Le temps du recueillement sera à peine passé -et "RBG" même pas encore enterrée- quand le président républicain annoncera samedi après-midi le nom de sa remplaçante potentielle, une conservatrice, qui permettrait au temple du droit américain de sérieusement pencher à droite. (Belga)
© 2020 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info