Accord de normalisation entre les Émirats et Israël - Manifestation à Rabat contre la "normalisation arabe" avec Israël

Publié le à RABAT (MAR)

Quelques centaines de Marocains ont protesté vendredi à Rabat contre la "voie de la normalisation arabe" avec Israël, en référence aux accords signés par l'État hébreu avec les Émirats arabes unis et Bahreïn. À l'appel d'associations marocaines, les manifestants, munis de drapeaux palestiniens, ont critiqué les "pays traîtres" et "leurs alliés américains et sionistes" en demandant la "libération de la Palestine". "Nous exigeons la criminalisation de toute normalisation" avec l'État hébreu, a aussi scandé la foule, composée de militants associatifs de gauche et de sympathisants islamistes, rassemblés dans le centre de la capitale. Bahreïn et les Émirats arabes unis ont signé mardi à Washington des accords de normalisation avec Israël, sous la houlette du président américain Donald Trump. Ces pays arabes sont les premiers à reconnaître Israël depuis l'Egypte et la Jordanie, en 1979 et 1994. "Nous sommes là pour rappeler que la cause palestinienne est aussi la nôtre", a confié à l'AFP Taïb Madmad, membre de l'Association marocain des droits humains (AMDH) présent à la manifestation. "Nous voulons aussi dire à l'État marocain que le peuple n'acceptera jamais d'être impliqué dans les plans sionistes et américains et qu'il se révolterait si cela venait à arriver." Pays allié des Etats-Unis, le Maroc n'entretient officiellement pas de relations avec Israël mais des liens existent officieusement, notamment du fait de l'importance de la communauté juive d'origine marocaine. En même temps, la cause palestinienne est considérée comme une "cause nationale" mobilisant partis politiques et ONG opposés à toute normalisation avec "l'entité sioniste". Des médias israéliens ont récemment cité le Maroc parmi les pays arabes susceptibles de normaliser leurs relations avec Israël, annonçant même l'ouverture prochainement d'une liaison aérienne directe entre le Maroc et Israël. "Cette information est dénuée de tout fondement", a déclaré à l'AFP un haut responsable gouvernemental marocain sous couvert d'anonymat. Concernant le conflit israélo-palestinien, Rabat prône une solution à deux États avec Jérusalem-Est "comme capitale" de l'État auquel aspirent les Palestiniens, tout en s'opposant à la politique de colonisation d'Israël dans les territoires occupés. (Belga)
© 2020 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info