Achats en ligne: vers une transparence renforcée pour les classements et les avis

Publié le à BRUXELLES (Belgique)

Les places de marché en ligne et les services comparateurs tels qu'Amazon, eBay, Airbnb ou Skyscanner devront révéler leurs principaux paramètres déterminant le classement des offres résultant d'une recherche, selon une proposition adoptée mardi en commission du Parlement européen. Ces plates-formes devront également préciser si elles procèdent à des vérifications concernant l'authenticité des avis relatifs à leurs produits. Selon les eurodéputés, les consommateurs devraient également être en mesure de savoir qui vend réellement le produit ou le service, et recevoir des informations claires avant l'achat. Les députés ont placé sur la "liste noire" des pratiques commerciales déloyales le fait de déclarer qu'un avis est fiable alors qu'aucune mesure raisonnable n'a été prise pour s'en assurer, ou le fait de fournir au consommateur, après requête de recherche de sa part, une information visant à promouvoir un produit pour lequel un commerçant a payé pour être placé au premier plan, avant les résultats déterminés par algorithme et ce, sans l'indiquer clairement au consommateur. La législation traite aussi des produits commercialisés sous une même marque mais qui présentent des différences en termes d'ingrédients ou de caractéristiques. Par ailleurs, les députés ont rejeté le projet de la Commission européenne visant à réduire les droits des consommateurs sur la restitution des biens. Ils ont réintroduit le "droit de rétractation", qui permet de renvoyer les biens achetés en ligne pendant une période de 14 jours. Et pour les infractions dont le préjudice aux consommateurs touche au moins trois États membres (ou deux autres États membres autres que celui du commerçant), le montant maximal des amendes pourra atteindre 10 millions d'euros ou au moins 4% du chiffre d'affaires annuel. (Belga)
© 2019 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.