Affaire Chovanec: Le directeur général de la police administrative sanctionné

Publié le à Bruxelles (Belgique)

Les ministres de l'Intérieur et de la Justice ont décidé de sanctionner le numéro 2 de la police fédérale, André Desenfants, suite à l'affaire Chovanec, du nom du citoyen slovaque, Jozef Chovanec, décédé en février 2018 après un passage en cellule à l'aéroport de Charleroi, rapportent  Het Laatste Nieuws et La Dernière Heure lundi.Dans un premier temps,  les deux ministres avaient proposé une suspension de plusieurs semaines pour le directeur général de la police administrative, soit la 4e sanction la plus sévère pour un policier. M. Desenfants a contesté cette peine devant le conseil de discipline, faisant citer comme témoin l'actuel numéro un de la police, Marc De Mesmaeker.  La punition a donc été ramenée à une réduction du salaire brut durant deux mois, soit une perte de plus ou moins 1.500 euros brut selon La Dernière Heure.  Cependant la mention de cette sanction reste indiquée dans son dossier durant 5 ans et bloque toute possibilité d'avancement.  (Belga)
© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info