Affaire Mawda: La police encadre plus strictement les tirs sur un véhicule en marche

Publié le à BRUSSEL (Belgique)

La police encadre plus strictement les coups de feu visant un véhicule en marche, ressort-il d'une révision du manuel ad hoc dans la foulée de l'affaire Mawda, rapportent De Morgen et Het Laatste Nieuws lundi.Le manuel de la police consacré à la poursuite et l'interception de véhicules, qui date de 2015, décrivait les risques d'un tir visant les pneus mais indiquait aussi qu'essayer de viser un ou plusieurs pneus est la seule possibilité pour freiner un véhicule en route et le forcer à l'arrêt. Le manuel comprenait aussi une image précisant comment tirer correctement sur un pneu. Le guide est toutefois en contradiction avec une note de la direction de la police de la route émise précédemment. Depuis le rapport du comité P, la police a adapté le manuel en fonction de la note, confirment la police et le ministère de l'Intérieur. "Nous avons retiré l'illustration et renforcé le message relatif au risque d'un tir sur un véhicule en route", affirme un porte-parole de la police. Les adaptations au manuel ont été opérées le 1er octobre 2020. Le principe est désormais de ne pas tirer sur un véhicule en marche, sauf en cas de circonstances exceptionnelles. Un nouveau module de formation sur les "poursuites et interceptions" est aussi prévu. (Belga)
© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info