Afghanistan: l'EI revendique l'attaque visant le palais présidentiel

Publié le à Beyrouth

Le groupe Etat islamique (EI) a revendiqué mardi les tirs de trois roquettes ayant atterri près du palais présidentiel à Kaboul où de nombreux responsables étaient réunis autour du président Ashraf Ghani à l'occasion de l'Aïd al-Adha, la plus importante fête musulmane."Les soldats du califat ont visé le palais présidentiel du tyran afghan et la zone verte à Kaboul, avec sept roquettes Katioucha", a revendiqué l'organisation djihadiste dans un communiqué publié sur Telegram. Trois roquettes, dont deux seulement ont explosé, sont tombées mardi matin non loin du palais présidentiel sans faire de victime, selon le ministère de l'Intérieur.  L'attaque n'a pas empêché le président Ashraf Ghani de prononcer peu après les explosions, et en direct à la télévision, son traditionnel discours au premier jour de l'Aïd. Les talibans ont lancé début mai une offensive tous azimuts contre les forces afghanes, à la faveur du début du retrait définitif des forces internationales d'Afghanistan, prévu de s'achever fin août. Privées du crucial soutien américain, les forces afghanes ne contrôlent plus pour l'essentiel que les capitales provinciales et les axes majeurs. (Belga)
© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info