Afrique du Sud: 8 suspects de braconnage arrêtés par les autorités de parcs nationaux

Publié le à Johannesbourg (Afrique du Sud)

Des responsables de pacs nationaux sud-africains (SANParks) ont arrêté huit personnes suspectées de braconnage en octobre et novembre. Les suspects ont pu être interpellés avec l'aide de la police dans les environs du parc national Kruger, l'une des plus grandes réserves de l'Afrique, ont indiqué vendredi les autorités locales.Des fusils de gros calibre et d'autres munitions ont été saisis sur quatre des huit suspects. Du poison, des couteaux, une peau d'éléphant et des restes de babouin ont aussi été découverts.  Le dernier acte de braconnage remonte à jeudi lorsque quatre rhinocéros ont été retrouvés morts dans une réserve naturelle privée située non loin du Cap (sud).  Leurs cornes avaient été sciées, a indiqué le propriétaire de la réserve Inverdoorn Game. Un des rhinocéros blanc était une femelle en gestation. Des centaines de rhinocéros sont tués chaque année en Afrique, principalement pour leurs cornes, de grande valeur et très recherchées dans la médecine traditionnelle au Vietnam et en Chine. Le commerce de ces cornes est pourtant interdit. Quelque 20.000 rhinocéros blancs et 5.000 noirs vivent encore sur le continent africain. (Belga)
© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info