Allemagne: Merkel fait marche arrière lors d'une nouvelle réunion mercredi avec les Länder

Publié le à Berlin (Allemagne)

Après avoir essuyé de nombreuses critiques, la chancelière Angela Merkel a annulé mercredi, lors d'une nouvelle réunion de crise avec les 16 Etats-régions allemands, le tour de vis décidé en début de semaine pour le long week-end de Pâques afin de lutter contre la hausse des cas de coronavirus, selon certains participants à cette réunion.Angela Merkel a convoqué mercredi à 11h00 une nouvelle réunion de crise, deux jours après un sommet anti-Covid entre régions et fédéral critiqué de toutes parts. "La chancelière a de nouveau invité les ministres-présidents (des Länder), aujourd'hui à 11 heures, au pied levé (...) et je pense que nous allons parler de manière très critique de ce qu'il s'est passé il y a deux jours", avait déclaré avant la réunion le président du parti conservateur CDU, Armin Laschet, en référence au sommet nocturne organisé lundi. Cette réunion avait débouché sur des mesures critiquées de toutes parts, dont la fermeture de tous les commerces et un appel à ne pas accueillir de fidèles dans les églises le long week-end de Pâques. "Nous sommes dans une nouvelle pandémie", avait souligné Angela Merkel, à l'issue d'une réunion de 12 heures avec les 16 dirigeants. Les responsables politiques avaient alors décidé d'interdire les rassemblements et la restauration en plein air du 1er au 5 avril. Nombre de restrictions en vigueur depuis fin 2020, comme les limitations de réunions privées, étaient quant à elles prolongées jusqu'au 18 avril. Mercredi midi, Mme Merkel a annoncé que cet accord n'entrerait pas en vigueur. Les critiques se concentraient sur le flou persistant sur de nombreux éléments-clefs de ce plan, malgré des discussions marathon. Les entreprises et le secteur de l'industrie reprochaient notamment à cet accord un manque de clarté sur la mise en pratique de ces fermetures à Pâques. Le nombre de nouvelles contaminations par le coronavirus a doublé en Allemagne ces dernières 24 heures. Près de 16.000 infections étaient recensées mercredi matin par l'Institut de santé publique Robert Koch. Mardi matin, ce nombre était de 7.485. Au cours de ces dernières 24 heures, 248 décès supplémentaires dus au Covid-19 ont été déplorés, ce qui porte le bilan officiel à 75.212 morts depuis le début de la pandémie en Allemagne. (Belga)
© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info