Asile et migration - Chypre construit une barrière anti-migrants de 11 kilomètres

Publié le à ATHENES (Belgique)

Le gouvernement chypriote a lancé la construction d'une barrière visant à empêcher les migrants de franchir ses frontières depuis le nord de l'île et l'autoproclamée "République turque de Chypre-Nord" (RTCN). L'État membre de l'Union européenne a informé cette dernière de la situation, rapporte jeudi la télévision publique RIK.Le dispositif, agrémenté de fil barbelé, devrait s'étendre sur 11 kilomètres dans un premier temps. La République de Chypre, membre de l'UE depuis 2004, a connu une augmentation du nombre de demandeurs d'asile ces derniers mois. Beaucoup entrent en traversant illégalement la zone tampon surveillée par l'Onu qui divise l'île entre la République de Chypre (sud) et la RTCN, reconnue uniquement par Ankara. Les autorités chypriotes disent avoir enregistré la plus forte proportion de demandes d'asile dans l'UE ces quatre dernières années, à 4% de sa population, contre une moyenne de près de 1% dans le reste de l'UE. (Belga)
© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info