Assises Bruxelles - Mourad Harrouchy condamné à 15 ans de prison pour le meurtre de Dimitri Lueya

Publié le à Bruxelles (Belgique)

La cour d'assises de Bruxelles a condamné, jeudi en fin de soirée, Mourad Harrouchy à une peine de 15 ans de prison pour le meurtre de Dimitri Lueya. Ce jeune homme de 19 ans avait reçu un coup de couteau dans la clavicule droite alors qu'il se trouvait sur la banquette arrière d'une voiture en compagnie de Mourad Harrouchy, durant la nuit du 1er au 2 novembre 2019, à Laeken. Il est décédé quelques heures plus tard des suites de sa grave blessure, à l'hôpital Paul Brien à Schaerbeek.La cour et le jury ont suivi le réquisitoire de l'avocate générale, en prononçant une peine de 15 ans de prison à l'encontre de Mourad Harrouchy pour le meurtre de Dimitri Lueya. Ils ont reconnu des circonstances atténuantes au coupable, notamment son jeune âge, l'absence de casier judiciaire dans son chef et ses regrets sincères. Ils ont néanmoins rappelé la gravité des faits, l'auteur s'étant muni d'un couteau et ayant porté atteinte à l'intégrité physique d'autrui pour un motif futile, ainsi que le trouble causé à l'ordre public. Quelques heures plus tôt, jeudi en fin d'après-midi, le jury a reconnu Mourad Harrouchy, âgé de 22 ans, coupable d'un meurtre, comme requis par l'avocate générale et par la partie civile. Le jury a tenu compte de l'arme utilisée, de la localisation du coup mortel mais aussi de la personnalité impulsive du jeune homme. Il a écarté la thèse des coups et blessures volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner, plaidée par la défense. (Belga)
© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info