Au Mozambique, le cyclone Idai fait 19 morts, la ville de Beira coupée du monde

Publié le à MAPUTO (MOZ)

Le passage du cyclone Idai sur le Mozambique a causé la mort d'au moins 19 personnes et virtuellement coupé du reste du pays la ville côtière de Beira (centre), privée d'électricité, de téléphone et même d'aéroport. Rues et routes inondées, toits envolés, poteaux électriques arrachés, la quatrième ville du pays et ses quelque 500.000 habitats ont été frappés de plein fouet jeudi soir par des vents violents, estimés à plus de 190 km/h, et des pluies diluviennes. Vingt-quatre heures plus tard, le premier bilan livré par les autorités locales faisait état d'au moins 19 morts et plus de 70 blessés dans la province de Sofala, dont Beira est le chef-lieu, selon la radio nationale. "Le moment le plus dur a été la nuit dernière et ce matin", a raconté le gouverneur local, Alberto Mondlane, sur Radio Moçambique, "il y a énormément de dégâts (...), beaucoup d'habitations ont vu leur toit arraché". L'aéroport de la ville a été gravement touché. "Malheureusement, il est dévasté", a rapporté sous couvert d'anonymat à l'AFP un responsable de l'Institut national de gestion des catastrophes (DMNI). "Les lumières qui délimitent les pistes, les équipements d'aide à la navigation, les antennes de la tour de contrôle et la tour elle-même ont été détruits", a-t-il ajouté, "la piste est jonchée de débris et les avions garés sur le tarmac ont été endommagés". Selon ce responsable, l'aéroport ne devrait pas pouvoir rouvrir avant dimanche matin. Interrompu dès jeudi matin à cause de l'arrivée d'Idai, le trafic aérien intérieur mozambicain est resté suspendu toute la journée de vendredi. La province de Sofala et celles voisines de Manica et d'Inhambane étaient par ailleurs totalement privées d'électricité depuis jeudi soir, a annoncé la compagnie nationale d'électricité. Faute de courant et d'eau, l'hôpital central de Beira, le deuxième plus important du pays, a dû suspendre les opérations chirurgicales. "Les conditions ne permettent plus d'y opérer les patients", a indiqué son porte-parole Bonifacio Cebola, cité par la radio nationale. Les autorités de Maputo avaient placé en début de semaine la région en alerte rouge en prévision de l'arrivée d'Idai et ordonné l'évacuation des populations les plus menacées. (Belga)
© 2019 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

Betfirst - Livepartners

A lire également

Ailleurs sur le web

Votre horoscope du jour par Serge Ducas

Bélier

Vous avez de belles opportunités à saisir et vous ne vous en privez pas. C’est le moins que l’on puisse dire.

Taureau

Vous devez prendre une décision dans une certaine urgence. Faites attention, car vous risquez de faire le mauvais choix.

Gémeaux

Il y a de la rencontre dans l’air. Si vous venez de démarrer une relation, celle-ci prend rapidement une tournure plus sérieuse.

Cancer

Vous êtes plus fragile, plus faible énergétiquement ou simplement fragilisé émotionnellement.

Lion

Même si vous vous en défendez, vous mêlez votre entourage à vos problèmes personnels.

Vierge

Votre tendance à tout décortiquer risque de vous faire passer à côté d’une belle opportunité. Dommage !

Balance

Vous êtes contrarié par une question d’argent ou une démarche administrative qui s’avère plus compliquée que prévu.

Scorpion

Votre partenaire n’est pas trop en phase avec vos projets, vos idées. Vous essayez de convaincre votre moitié, sans succès.

Sagittaire

Vous avez des responsabilités à tenir, une image à défendre dans votre cadre professionnel. Rien n’est simple aujourd’hui.

Capricorne

Vous ne voulez pas décevoir les personnes qui vous font confiance. C’est pourquoi vous travaillez deux fois plus.

Verseau

Un peu de légèreté au programme. Vous pensez un peu moins au travail et consacrez du temps à votre famille.

Poissons

Il ne faut pas grand-chose pour que vous partiez en vrille. Vous êtes à fleur de peau, qu’on se le dise.

Notre sélection d'annonces