Australie: démission d'un ministre sur fond de scandale

Publié le à Sydney (Belgique)

Le Premier ministre australien Scott Morrison a annoncé dimanche la démission d'un ministre, sous le feu des critiques après avoir accepté un don anonyme pour poursuivre la chaîne publique ABC après que celle-ci eut publié des allégations de viol à son encontre.En mars, des accusations selon lesquelles un ministre de premier plan, non nommé, avait violé une jeune fille de 16 ans en 1988 avaient contribué à déclencher des manifestations nationales en faveur des droits des femmes. Christian Porter, alors procureur général, était sorti de l'anonymat pour nier publiquement ces allégations. Il avait été remplacé à son poste de procureur, mais avait conservé un poste clé dans le gouvernement conservateur, comme ministre de l'Industrie. Mais son avenir politique a été remis en question la semaine dernière après qu'il eut révélé avoir accepté des fonds d'un trust anonyme pour payer une partie de ses frais de justice dans cette affaire, ce qui constitue une potentielle violation éthique. Scott Morrison, qui avait demandé conseil pour savoir s'il s'agissait d'une violation des normes ministérielles, a déclaré dimanche que Christian Porter avait démissionné pour éviter tout conflit d'intérêts réel ou perçu concernant le donateur inconnu. "C'est la décision appropriée dans ces circonstances (et) cela renforce l'engagement de notre gouvernement envers ces normes", a déclaré M. Morrison. Dans une déclaration à ABC, M. Porter a insisté sur le fait qu'il avait agi conformément aux règles, mais que cette question était devenue une "distraction inutile pour le gouvernement".  La femme au centre de l'histoire est décédée en juin 2020. Il s'agirait d'un suicide.  Ces accusations avaient émergé quelques semaines seulement après qu'une jeune employée du gouvernement eut affirmé avoir été violée par un collègue au parlement en 2019 et ne pas avoir été entendue par sa hiérarchie lorsqu'elle a signalé l'incident.  Ces affaires ont incité des dizaines de milliers de femmes à descendre dans la rue en Australie pour appeler à l'égalité des sexes et à la fin des violences sexuelles.  Dans le cadre de sa réponse, le gouvernement a introduit un nouveau code de conduite parlementaire et a récemment tenu un "sommet sur la sécurité des femmes" en ligne. (Belga)
© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info