Basic-Fit doit fermer 148 centres de fitness en France

Publié le à HOOFDDORP (NL)

La chaîne néerlandaise Basic-fit a dû fermer temporairement 148 centres de fitness en France en raison des mesures pour lutter contre le coronavirus qui ont été prises dans ce pays. L'entreprise s'oppose toutefois à la décision du gouvernement français et a entamé une procédure judiciaire afin de pouvoir rouvrir ces salles dans les plus brefs délais. Cette fermeture forcée est initialement prévue pour deux semaines et concerne les centres de remise en forme de grandes villes comme Paris, Bordeaux, Lille, Lyon et Marseille. Au total, la chaîne compte 445 gymnases en France. Au printemps dernier, Basic-Fit avait déjà dû fermer temporairement ses succursales françaises en raison du confinement. Depuis la réouverture en juin, l'entreprise a appliqué des mesures strictes pour prévenir autant que possible la propagation du virus. Selon son analyse, les sites sont sûrs, c'est pourquoi l'enseigne conteste la nouvelle fermeture par le gouvernement français. Ces derniers mois, Basic-Fit a accueilli 11 millions de visiteurs dans ses salles, sans qu'il n'y ait eu de cas de coronavirus, affirme la chaîne néerlandaise. L'entreprise ne craint cependant pas que ces nouveaux développements entraînent des problèmes financiers. Elle dit disposer de ressources suffisantes pour absorber l'impact des fermetures. (Belga)
© 2020 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info