Ben Weyts (N-VA) veut impliquer la Croix-Rouge dans tests rapides à l'école

Publié le à BRUXELLES (Belgique)

Le ministre flamand de l'enseignement, Ben Weyts (N-VA) veut impliquer des volontaires de la Croix-Rouge dans les tests rapides pratiqués dans les écoles de Flandre, a-t-il affirmé dimanche au cours de l'émission "De Zevende Dag" (Eén-VRT). Le gouvernement flamand a commandé quatre millions de tests de détection rapide. Un peu plus d'un million de ceux-ci sont destinés au secteur de l'enseignement. Aux yeux du ministre Weyts, les écoles sont prioritaires pour ces tests. Celui-ci planche dans ce contexte sur une stratégie pour le secteur. Les tests seront effectués via les centres flamands d'accompagnement des élèves, chargés du tracing dans le secteur. Un test rapide sera pratiqué dans les 24 heures en cas de contact à haut risque d'un élève. Après cinq jours, il subira un test PCR. Si les deux tests se révèlent négatifs, la quarantaine pourra être levée. (Belga)
© 2020 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info