Biden s'engage pour une neutralité carbone de l'Etat fédéral d'ici 2050

Publié le à Washington (États-Unis)

Joe Biden a signé mercredi un décret engageant les services fédéraux des Etats-Unis à une neutralité carbone d'ici 2050, une nouvelle façon pour le président de réaffirmer ses ambitions dans le domaine du climat.Cet objectif passera par la mise en place d'une flotte fédérale de véhicules électriques, une modernisation des 300.000 bâtiments fédéraux et des changements significatifs dans la façon dont l'Etat s'approvisionne en énergie. "Le président s'appuie sur les efforts déployés par l'ensemble des services de l'Etat pour s'attaquer à la crise climatique de manière à créer des emplois bien rémunérés, à développer les industries et à rendre le pays plus compétitif sur le plan économique", souligne la Maison Blanche dans un communiqué. Le décret signé par Joe Biden exige de l'Etat fédéral qu'il fonctionne entièrement avec de l'énergie décarbonée d'ici 2030. Il ordonne également à l'Etat de ne plus acheter de véhicules à essence d'ici 2035. L'annonce est une façon pour le dirigeant de "montrer l'exemple" assure l'exécutif. Elle offre aussi au président l'opportunité de concrétiser davantage deux de ses promesses phares: ramener à zéro les niveaux de pollution dans le secteur énergétique américain d'ici 2035, et que l'économie toute entière du pays atteigne une neutralité carbone d'ici 2050.  En parallèle, le président Biden a exhorté ces derniers jours les élus du Congrès à adopter son gigantesque volet social et climatique, qui prévoit plus de 550 milliards de dollars pour réduire significativement les émissions de gaz à effet de serre d'ici 2030. Les démocrates espèrent qu'il sera adopté d'ici Noël. (Belga)
© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info