Biden veut rivaliser avec les nouvelles routes de la soie de Pékin

Publié le à Washington (États-Unis)

Les Etats-Unis veulent rivaliser avec la Chine et mettre en place une initiative comparable aux grands projets financés par Pékin dans le cadre des "nouvelles routes de la soie", a indiqué le président américain Joe Biden.L'initiative a été évoquée lors d'une conversation téléphonique avec le Premier ministre britannique Boris Johnson vendredi, a précisé M. Biden. "Nous avons parlé de la Chine et de la compétition dans laquelle elle est engagée avec les nouvelles routes de la soie", a-t-il dit. "J'ai suggéré que nous ayons, pour l'essentiel, une initiative similaire venant des Etats démocratiques pour aider les populations autour du monde qui ont besoin d'aide", a expliqué le président américain. Les "nouvelles routes de la soie" sont des grands projets d'infrastructures financés par Pékin qui doivent relier la Chine à l'Europe en passant par l'Asie et l'Afrique. Mais ces projets pharaoniques inquiètent les rivaux régionaux de la Chine et les pays occidentaux qui y voient une manière pour Pékin d'augmenter son influence politique et économique. Londres n'a pas mentionné cette initiative dans le compte-rendu de la conversation entre les deux dirigeants, notant toutefois qu'ils avaient évoqué "une action significative" pour imposer des sanctions contre "ceux qui violent les droits humains" des musulmans ouïghours au Xinjiang. (Belga)
© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info