Bientôt une loi sur le consentement sexuel au Danemark

Publié le à COPENHAGUE (DNK)

Le Danemark a annoncé mardi une réforme de sa législation sur le viol, prévoyant désormais qu'une personne est coupable de viol lorsqu'elle a accompli un acte sexuel sans le consentement de son partenaire. "Nous passons d'un système où il devait y avoir coercition et violence pour qu'il s'agisse d'un viol, à un autre où il doit y avoir consentement. Autrement dit, c'est un viol si l'on n'est pas d'accord", a résumé lors d'une conférence de presse le ministre de la justice, Nick Haekkerup. L'accord du partenaire sexuel peut s'exprimer par la parole ou "indirectement" selon les circonstances, a relevé le ministre, soulignant que le "langage sexuel dépassait la parole". Le projet de loi a été salué par les associations féministes. "+La loi sur le consentement+ grande victoire historique pour l '#égalité et le droit de prendre des décisions sur le sexe! ", a tweeté l'ONG "Fédération des femmes danoises". En Suède, depuis l'entrée en vigueur en 2018 d'une loi similaire, le nombre de condamnations pour viol a augmenté de 75% dans le royaume, passant de 190 en 2017 à 333 en 2019. Au Danemark, le projet de loi, soutenu par une majorité parlementaire, pourrait être adopté d'ici la fin de l'année. (Belga)
© 2020 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info