Birmanie: 200 manifestants encerclés par les forces de sécurité à Rangoun, selon l'Onu

Publié le à GENÈVE (Suisse)

La Haut-Commissariat aux droits de l'homme de l'Onu s'est inquiétée lundi du sort de 200 manifestants, dont des femmes, encerclés par les forces de l'ordre birmanes à Rangoun."#Birmanie: nous sommes profondément inquiets du sort de 200 manifestants pacifiques - y compris des femmes - qui ont été encerclés par les forces de sécurité à Rangoun et risquent d'être arrêtés ou maltraités. Nous demandons instamment à la police de leur permettre de partir en toute sécurité et sans représailles", ont tweeté les services de Michelle Bachelet. (Belga)
© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info