Bruxelles lance une expérience-pilote mobile pour la vaccination

Publié le à Bruxelles (Belgique)

Dans sa stratégie visant à atteindre, voire  convaincre un maximum possible de personnes dans le contexte de la vaccination, la Commission communautaire commune (Cocom) de Bruxelles mènera ces jeudi et vendredi une expérience-pilote consistant à proposer une unité mobile de vaccination abritée dans un bus.  Ce véhicule sera accessible à Jette, à hauteur du 282 de la rue Jules Lahaye, de 10 à 17 heures.Une centaine de vaccins Johson& Johnson par jour y seront disponibles. Les candidats pourront s'y rendre sans rendez-vous. La logistique sera gérée via une pharmacie locale.  Ce projet-pilote a été conçu pour agir encore plus localement dans les quartiers où la couverture vaccinale est faible. Une action de sensibilisation locale préalable a été menée à l'échelle du quartier Esseghem depuis la semaine dernière.  Selon Inge Neven, responsable du service d'inspection de l'hygiène de la Cocom,  l'objectif est d'étendre ce type de campagne à d'autres communes à partir de la mi-juillet.                            D'après Mme Neven, la Commission Communautaire Commune développe progressivement plus d'actions au niveau local pour tenter d'atteindre un public plus large dans le cadre de la campagne de vaccination et pour passer à une phase de désengagement progressif dans certains centres de vaccination fixes au cours des prochaines semaines .  Dans la plupart de ceux-ci, il sera ainsi mis fin aux  vaccinations en première dose à la fin du mois de juillet. Les deuxièmes doses y font quant à elles encore l'objet d'un rythme soutenu de réservation en août.                           Il se confirme qu'en tout cas, les centres de vaccination de Schaerbeek et de Woluwe-Saint-Lambert seront fermés en septembre pour permettre la reprise des activités initiales auxquelles ils sont destinés.  De leur côté, les centres de testing de la capitale tournent à plein régime, offrant actuellement une capacité de 8.000 tests par jour -12.000 prévus pour le pic de juillet.  La capacité des centres de Schaerbeek et de Molenbeek a été augmentée en vue de la semaine qui commence.  Selon Inge Neven, 15 % des personnes qui fréquentent les centres de testing bruxellois avant de partir en voyage proviennent de Flandre et de Wallonie. (Belga)
© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info