Bruxelles: le groupe de pilotage sur la décolonisation commencera à la mi-novembre

Publié le à BRUXELLES (België)

Le groupe de pilotage sur la décolonisation de l'espace public en Région bruxelloise tiendra sa première réunion par visioconférence à la mi-novembre. L'administration de l'urbanisme (Urban.brussels) a sélectionné 16 candidats pour formuler des avis sur l'avenir des symboles de la colonisation dans la Région-capitale, a annoncé mercredi le secrétaire d'État Pascal Smet. "Comment aborder cette période coloniale qui revient souvent dans les noms de nos rues, les statues et autres représentations ? Les enlever, les remettre en contexte, opter pour tout autre chose? Par exemple ériger un mémorial à la décolonisation à Bruxelles? Beaucoup de questions se posent", a commenté M. Smet (one.brussels). Les membres du groupe de pilotage ont été choisis pour leur expérience et connaissances dans les domaines du patrimoine, de l'histoire coloniale ou des diasporas congolaise, rwandaise et burundaise. Des représentants de l'administration (urbanisme, mobilité, patrimoine) ainsi que des villes et communes (Brulocalis) complètent ce groupe. Un rapport final est attendu pour fin 2021. Ses recommandations seront utilisées par le gouvernement bruxellois, qui tiendra aussi compte d'autres initiatives menées aux niveaux fédéral et local. (Belga)
© 2020 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info