Budget fédéral - Si les partenaires sociaux ne s'accordent pas, la balle reviendra au gouvernement

Publié le à Bruxelles (Belgique)

"S'il n'y a pas d'accord entre les partenaires sociaux (sur la réforme du marché du travail annoncée par le gouvernement), le dossier reviendra au gouvernement, comme nous l'avons fait pour l'accord interprofessionnel (AIP)", a indiqué dans la nuit de mercredi à jeudi le Premier ministre Alexander De Croo (Open Vld).Lors du débat sur la déclaration de politique générale, le Premier ministre était interrogé sur la manière dont la concertation sociale allait s'opérer. "'Nous voulons le faire de manière concertée. Mais s'il n'y a pas d'accord, nous exécuterons l'intention. Et l'intention, c'est par exemple de travailler plus une semaine et moins la semaine suivante..." Le Premier ministre a en outre justifié l'absence de la réforme des pensions annoncée en septembre par la ministre Karine Lalieux dans le budget 2022. "Les gens demandent leur pension une année à l'avance. On ne peut donc pas faire une réforme des pensions qui aura un impact sur le budget 2022, c'est l'argument technique. L'argument politique, c'est que vous ne pouvez pas mettre les gens devant le fait accompli". Alexander De Croo a ajouté que la réforme entrerait en vigueur d'ici 2, 3 ou 4 ans. "Nous avons convenu avec Mme Lalieux de séparer cette discussion de la discussion budgétaire. Nous aurons cette discussion dans les mois qui viennent." (Belga)
© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info