Carlo Acutis, enfant de l'âge numérique, béatifié samedi

Publié le à CITÉ DU VATICAN

Décrit comme un petit génie de l'informatique par ses proches, Carlo Acutis, adolescent italien très pieux mort en 2006, été béatifié samedi, devenant le premier "millenial" à rejoindre la liste des bienheureux."Tous les hommes naissent comme des originaux, mais beaucoup meurent comme des photocopies, ne permets pas que cela t'arrive! " recommandait à sa génération le jeune Carlo, mort à 15 ans d'une leucémie foudroyante. Cette citation avait été inclue par le pape François en 2019 dans un long texte adressé aux jeunes, les mettant en garde contre un internet guidé par de "gigantesques intérêts économiques" et diffusant de "fausses nouvelles". La béatification prévue en juin avait dû être repoussée en raison de l'épidémie du coronavirus. Né à Londres en 1991, Carlo Acutis est décédé dans la région de Milan le 12 octobre 2006. Il avait été déclaré "vénérable" à l'été 2018 et sa dépouille avait été transférée à Assise l'année suivante. Un miracle, reconnu cette année par le Vatican, a ouvert la voie à sa béatification, dernière étape avant de devenir saint. En 2013, un enfant brésilien, souffrant de troubles digestifs et d'une rare anomalie du pancréas, avait été sauvé sans opération médicale après que sa famille eût prié pour l'intercession de Carlo, décrit l'Eglise. Fan d'internet et informaticien doué, amateur de sport, altruiste au point de vouloir s'occuper des sans-abris, et surtout habité d'une foi précoce et intense selon ses proches, le jeune homme né dans une famille peu pratiquante avait créé des sites numériques religieux ainsi qu'une exposition documentant les miracles eucharistiques qui a fait le tour du monde. (Belga)
© 2020 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info